OLPC met le Net à portée de tous

Par 13 février 2008

L'initiative "One Laptop Per Child" n'est définitivement plus un mythe. Ce "PC à 100 dollars" est maintenant utilisé dans nombre de pays en voie de développement. Il est aussi un exemple du web 3.0.

Proposer un PC adapté aux conditions techniques et financières des pays en voie de développement. Tel était le pari de Nicholas Negroponte avec son initiative OLPC. Résultat, une machine ludique, simple mais efficace et surtout à bas coûts. Certes, le prix de vente est plus proche de 200 dollars que de cent. Mais qu'importe. Une des très belles idées qui se concrétise à travers l'OLPC est son système de propagation de réseau. La machine est en effet non seulement capable de recevoir les données d'un réseau sans-fil, mais aussi de prolonger plus loin encore ce réseau.
Un membre du web 3.0
Il entre ainsi dans la catégorie des fondateurs du web 3.0, c'est à dire des systèmes où l'utilisateur crée le réseau. Depuis novembre 2007, la production de masse a débuté. Le PC portable est dorénavant utilisé en Mongolie, au Rwanda… En outre, et même si cela peut agacer les concepteurs du One Laptop Per Child, les constructeurs de composants et de PC ont été stimulés. Le Classmate PC d'Intel est ainsi vendu à moins de 300 dollars. Cette initiative est accompagnée de campagnes comme Give One Get One où pour l'achat d'un lot de deux XO Laptop pour 399 dollars, une des deux machines sera envoyée dans un des pays partenaires d'OLPC.
A lire et écouter sur le site de L'Atelier :

Pays émergents: le PC à 100 dollars devrait véritablement coûter 175 dollars (02/05/2007)
Classmate PC: Intel propose une alternative au PC à 100 dollars (07/12/2006)
Les écoliers brésiliens testent l'ordinateur à 100 dollars (28/11/2006)
L'Atelier Numérique N°221 Radio (21/01/2008)
We tested the Nicholas Negroponte's OLPC (30/10/2007)

L'Atelier BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas