Ontier veut imposer la webcam dans le partage d’écrans

Par 28 décembre 2009
Mots-clés : Smart city

Le prestataire commercialise Pixetell, un nouveau service pour collaborer sur le web autour de captures vidéo d'écrans et d'applications

Il existe déjà nombre d’applications et de services hébergés sur le web pour partager des copies d’écran ou pour filmer des actions effectuées sur un poste de travail. Dans cette dernière catégorie, on peut citer Camtasia ou Screenflow. L’éditeur Ontier commercialise Pixetell, un service lié à un logiciel à télécharger qui propose ces fonctions d’enregistrement d’écrans (voir ici le test sur le site de L’Atelier). Mais il va plus loin. Lors de la captation de son écran, le démonstrateur a la possibilité de se filmer et d’enregistrer sa voix via une webcam et d’intégrer en temps réel sa prestation sur l’écran partagé.
Un partage sur le web uniquement
Le visage est intégré dans des fenêtres qui sont personnalisables. Autre fonction embarquée, la possibilité de charger sur les serveurs du prestataire des documents attachés à la présentation vidéo. Cela autorise la modification après visionnage d’images, de textes, etc. Dans le test gratuit, l’intervenant apparaît dans un rétroviseur, mais d’autres visuels sont possibles (cube 3D, etc.). Pixetell propose également un petit service très basique pour modifier la vidéo après enregistrement. Une fois l’enregistrement validé, l’entreprise ou l’entrepreneur client du service peut partager directement sa démonstration sur Internet.
Une visualisation contrôlée
À noter que 10 secondes d’enregistrement correspondent environ à 1 Mo à transférer sur les machines d’Ontier. C’est d’ailleurs la seule modalité de partage. Libre à l’utilisateur de rendre sa démonstration accessible à tout le monde ou de la verrouiller avec le couple identifiant/mot de passe. Les commentaires, autorisés ou non au moment de la création de la vidéo, s’affichent directement sur l’URL de visualisation de cette dernière. Très classiquement, une option de copie du lien pour envoi par courriel ou insertion dans une page HTML est proposée. L’usage du service coûte entre 9 et 19 dollars par mois. Une version compatible Mac est annoncée pour 2010.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas