[Open World Forum] Les pays européens ont encore du mal à développer une “Open Europe”

Par 04 octobre 2013
open europe

Le développement graduel des solutions Open Source au sein des communautés IT nationales est encore trop confiné aux frontières.

A l'occasion de l'Open World Forum, toute l’attention s'est tournée vers le processus de développement au sens large des technologies Open Source en Europe. Si celles-ci sont désormais largement acceptées, non pas encore comme des standards, mais comme des possibilités de développement par les entreprises, l'intégration de ces technologies ouvertes est paradoxalement encore retenue par les frontières. En effet, au cours de la conférence “Is there an Open (Source) Europe?” (Existe-t-il une Europe open source ?), il a été révélé que l'Europe a beau être leader mondial dans le développement de technologies open source, avec des pays comme la France ou l'Espagne, la communication et l'échange entre entreprises technologiques par delà les frontières nationales est encore étonnamment réduite. Or les avantages des solutions ouvertes ne peuvent être pleinement exploitées, et c'est bien le sens de l'ouverture, que si elles sont le fruit de partages.

Montrer un front commun dans l'innovation

Ainsi, l'apport principal de technologies open source, nous rappelle Peter Ganten, Chairman of the Board of the Open Source Business Alliance et Directeur d'Univention, tient au fait que “si ces technologies sont accessibles à tous, celles-ci permettent à tout un chacun d'innover”. Cependant, ces solutions ne peuvent fonctionner que si un réel échange est mis en place au niveau européen, ce que les entreprises n'ont pas encore complètement accepté. "La mise en place d'innovations conjointes, de collaboration est enfin rendue possible en Europe, tant par la vivacité des entrepreneurs européens que, et surtout, par le fait que l'anglais est acceptée dans les secteurs technologiques comme la première langue de travail." explique Peter Ganten. Car ce qu'offre cette approche est la possibilité de dynamiser fortement l'innovation, plus seulement aux niveaux nationaux mais bien au niveau européen. En l'occurrence, en réduisant le niveau des compétences requises ainsi que les coûts d'entrée sur le marché, l'open source permet d'abaisser d'autant les barrières d'entrée.

L'opportunité européenne

Toutefois, celui-ci observe une notable augmentation de la demande de solutions l’open source en Europe, et la pénétration des phénomènes de Cloud ne fait que renforcer la part offerte aux technologies ouvertes. France et Allemagne, c'est la conviction de Peter Ganten, se doivent de construire une relation solide et efficiente dans ces secteurs, relation qui jusqu'à présent reste inexistante. Si les acteurs structurels nationaux et européens sont d'importants facteurs dans le développement de l'open source, un changement de culture quant à l'innovation s'avère nécessaire auprès des entrepreneurs mêmes. Opportunité européenne mais aussi un risque européen, si une politique supranationale en faveur de l'innovation ouverte n'est pas mise en place, l'Europe risque de perdre sa position privilégiée. Peter Ganten en montre bien l’enjeu, "Les solutions Open Source vont devenir, dans de nombreux cas, le modèle standard, tout comme le Cloud le devient".

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas