Les opérateurs alternatifs acceptent l'offre de revente de l'abonnement téléphonique

Par 19 juillet 2006
Mots-clés : Digital Working, Europe

C'est une bonne nouvelle pour le consommateur! D'après Les Echos, les opérateurs alternatifs ont accepté l'offre de revente de l'abonnement téléphonique proposée par France Télécom. Cette offre...

C'est une bonne nouvelle pour le consommateur! D'après Les Echos, les opérateurs alternatifs ont accepté l'offre de revente de l'abonnement téléphonique proposée par France Télécom. Cette offre consiste, pour les opérateurs alternatifs, à obtenir l'abonnement téléphonique avec une ristourne de 12,5%.
 
Cela permet aux concurrents de l'opérateur historique de commercialiser des offres tout compris sur une seule facture sans que le client n'ait plus de rapport commercial avec France Télécom.
 
Les trois premiers opérateurs alternatifs (Tele 2, Free et Neuf Cegetel) ont décidé d'accepter l'offre de l'opérateur historique même si ils ne la jugent pas entièrement satisfaisante. "Le tarif reste trop élevé pour permettre aux concurrents de faire baisser les coûts d'un ménage en matière de téléphonie autant qu'ils l'auraient pu", a indiqué l'Aforst (Association française des opérateurs de réseaux et de services télécoms) selon le quotidien économique.
 
Le prix de la revente de l'abonnement a finalement été accepté par Tele 2 qui avait d'abord porté plainte devant le Conseil de la concurrence jugeant que la proposition de l'opérateur historique contribuait à un "blocage total". Devant les efforts de France Télécom pour abaisser le prix, l'opérateur alternatif a retiré sa plainte. Libre à eux de proposer de nouveaux forfaits convergents...
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 19/07/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas