Les opérateurs de paris en ligne étendent leurs offres

Par 09 août 2010
Mots-clés : Future of Retail

La Coupe du Monde a amorcé l'ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d'argent en ligne par l'ARJEL. Focus sur cette mesure avec deux opérateurs français.

Il y a deux mois, l’ARJEL autorisait les paris en ligne et ouvrait ainsi officiellement ce marché à la concurrence, autrefois monopole de l’Etat français. On peut désormais en toute légalité, miser sur certaines catégories de jeux. D’aucuns, tels que PMU, historiquement attaché aux paris hippiques, ont élargi leur offre à d’autres sports. Quel cahier des charges ont dû observer les opérateurs ? Quels changements cela implique-t-il pour les joueurs ? Quel avenir pour ce marché ?
Pour faire le point sur le sujet, Renaud Edouard-Baraud a accueilli, dans le cadre de l’Atelier Numérique, Christophe Blot, directeur délégué de Sajoo.fr et Cyrille Giraudat, directeur du marketing de PMU.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas