Les opérateurs mobiles français prennent des engagements

Par 16 juillet 2003
Mots-clés : Digital Working, Europe

Le gouvernement s’est récemment engagé, au côté des opérateurs de téléphonie mobile, à étendre la couverture du territoire français. 200 millions d’euros devraient être investis pour mener à bien ...

Le gouvernement s’est récemment engagé, au côté des opérateurs de téléphonie mobile, à étendre la couverture du territoire français. 200 millions d’euros devraient être investis pour mener à bien ce projet. Si le taux de pénétration atteint 64,5 % en France, avec 38,9 millions d’abonnés à la téléphonie mobile, de nombreuses zones rurales ne bénéficient toujours d’aucune couverture.

Afin de diminuer la fracture numérique, l’Etat a donc signé un accord avec Orange, Bouygues Telecom et SFR. En 2003 et 2004, 1 250 sites devraient être installés par les opérateurs dans 1 550 communes. Les pouvoirs publics débourseront 44 millions d’euros, chaque opérateur de 40 à 50 millions d’euros. A terme, plus de 3 000 communes de moins de 500 habitants sont concernés, soit près de 10 % du territoire.

Plusieurs autres financement sont envisagés pour ce projet. Une mutualisation des infrastructures est prévue dans certaines régions, système avalisé par l’Autorité de régulation des télécommunications (ART). Le gouvernement espère obtenir des fonds européens pour payer une partie du projet, mais devrait également mettre en place des taxes sur certains services Internet ou de téléphonie mobile, ce qui n’est pas tout à fait du goût des opérateurs.

(Atelier groupe BNP Paribas – 16/07/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas