Les opinions ont leur place dans l'informatique

Par 04 janvier 2010

Les avis, les désaccords concernant des informations seront stockés au même titre que lesdites informations dans des bases de données.

Dans le monde des serveurs de données, il est déjà classique de parler des métadonnées, soit des attributs appliqués aux informations stockées. Avec les travaux de chercheurs américains, il sera bientôt possible d'user de bases d'opinions. Celles-ci seront capables d'engranger les avis d'un groupe de travail non seulement sur des données présentes dans une base classique, mais aussi des avis sur les avis. L'intérêt de tout cela ? Les universitaires sont partis d'un constat.
Prendre en compte les annotations sur les bases de données communes
Dans de nombreux cas, les communautés d'utilisateurs doivent travailler sur des bases de données communes. Travailler, et donc commenter, mettre à jour, etc. Dans la mesure où les membres de ces communautés ne partagent pas la même opinion sur des données stockées, il faut pouvoir prendre en compte des annotations sur ces données. Autre nécessité, il faut non seulement que ces annotations soient visibles, mais aussi que les contradictions entre les différentes "impressions" soient consultables.
Un premier pilote mis en place
Tout cela s'est matérialisé dans un pilote, un Belief Database Management System (système de gestion de la base de données d'opinions) et un langage pour aller fouiller dans ces opinions. Pour ne pas à réinventer la roue, les chercheurs de l'Université de Washington se sont basés sur le langage d'interrogation des bases de données relationnelles SQL. D'où la création de BeliefSQL. Le système serait parfait si cette base d'avis ne gonflait pas très rapidement, et si certaines requêtes (en particulier sur des désaccords) ne s’avéraient pas un peu lentes.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas