Optimiser les pages web au mobile ne doit pas oublier la personnalisation

Par 19 mars 2012
Mots-clés : Smart city, Asie du Sud
Appareils connectés

Alors que beaucoup de sites ne proposent pas une lecture mobile facilitée, un moyen est de convertir automatiquement leur contenu en un format plus allégé, et adapté en fonction des attentes de l'utilisateur.

Afin d'optimiser la lecture de sites web sur mobile sans pour autant requérir des propriétaires qu'ils fournissent une version adaptée, des chercheurs de la School of Engineering and Technology de l'université de Pondicherry, ont mis au point un logiciel qui permettrait, grâce à un algorithme, d'adapter le contenu et le rendu web. Le tout, de manière personnalisée. Le modèle, baptisé MORPES (Mobile Rendering of Pages using Segment Evaluation), propose d'une part un prototype qui utilise un système d'identification de la structure d'une page web à partir de son URL. Lien, image, thématique, fraîcheur et poids, la page est divisée en blocs ou en segment.

Un modèle combiné

D'autre part, il vise à offrir une expérience web sur mobile centrée vers l'utilisateur en intégrant la personnalisation du rendu en fonction d'un profil. Celui-ci est construit par l'utilisateur sur son mobile, en fonction de ses centres d'intérêts et matérialisé par des mots-clés. La combinaison de l'évaluation de la structure de la page et du filtrage réalisé en fonction du profil utilisateur permet aux mobinautes d'obtenir un template d'une page web conforme à ses attentes et à son mobile. La page d'origine a été restructurée en fonction de l'utilisateur.

Afficher un contenu adapté au format mobile

De plus, ce modèle permet de réduire la quantité de contenu à charger sur le mobile, permettant une navigation plus efficace. Ce système pourrait être plus performant grâce à l'expérience utilisateur. Recueillir les avis des utilisateurs permettrait d'affiner le système de segmentation de la page. A noter qu'optimiser la lisibilité des sites sur mobile est loin d'être anodin : sur les près de 5,9 milliards d'utilisateurs mobiles dans le monde, 20% d'entre eux utilisent déjà leur portable pour accéder au web, rappelait ainsi récemment une étude menée par mobiThinking.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas