Orange Côte d’Ivoire déploie un service opérateur grand public en VoiceXML

Par 21 janvier 2003
Mots-clés : Smart city, Afrique, Europe

Orange Côte d’ivoire, première filiale de téléphonie mobile du groupe Orange à représenter la marque sur le continent africain (plus de 500 000 abonnés) a déployé avec succès le premier service ...

Orange Côte d’ivoire, première filiale de téléphonie mobile du groupe Orange à représenter la marque sur le continent africain (plus de 500 000 abonnés) a déployé avec succès le premier service opérateur grand public en VoiceXML. Valérie Tiacoh, directeur marketing Orange Côte d’Ivoire, explique « nous souhaitions faire évoluer le kiosque local 711 en nous dotant d’une plate-forme moderne nous permettant de lancer rapidement de nouveaux services thématiques ou évenementiels à un coût raisonnable ». Pour mener à bien ce projet, l’opérateur s’est appuyé sur le duo Idylic-Dioranews - Idylic a livré et installé une plate-forme VoiceXML Phonic Telecom clé en main, configurée pour fonctionner avec le protocole SS7 de l’opérateur. - Dioranews a créé et installé les deux services (711 et 712) en VoiceXML et met à jour quotidiennement l’ensemble du contenu de ses services depuis la France. La solution complète, mise en production en moins de trois mois, gère aujourd’hui 15 000 appels par jour. C’est la première fois qu’un opérateur mobile propose un service vocal grand public déployé sur la base du standard VoiceXML. Le standard VXML, entériné par le W3C au même titre que le HTML, permet de développer des services vocaux selon le principe des architectures du monde web, en dissociant serveur d’application et serveur de navigation. Les passerelles VoiceXML devraient rapidement remplacer tous les services vocaux interactifs d’ancienne génération, basés sur des langages propriétaires. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 21/01/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas