Orange présente sa stratégie pour les années à venir

Par 25 juin 2003
Mots-clés : Digital Working, Europe

Journée cruciale pour Orange, hier, à Londres ! Le nouveau directeur général de la filiale de France Télécom, Solomon Trujillo, a présenté la stratégie financière et les orientations ...

Journée cruciale pour Orange, hier, à Londres ! Le nouveau directeur général de la filiale de France Télécom, Solomon Trujillo, a présenté la stratégie financière et les orientations technologiques du groupe pour les deux années à venir. Les objectifs se veulent ambitieux, et l’opérateur compte passer des alliances pour parvenir à les réaliser.

Pour mieux lutter contre la suprématie du britannique Vodafone, Orange souhaite rejoindre l’alliance qui lie l’allemand T-Mobile, l’espagnol Telefonica et l’italien Telecom Italia. Cet accord commercial leur permettrait de fournir des services communs à leurs clients respectifs. La filiale de l’opérateur historique français a fait part de sa volonté de recentrer ses activités sur la zone euro comprenant 25 pays. Seules ses filiales néerlandaise et danoise, pays dans lesquels Orange ne réalise que 20 % de part de marché, pourraient être soit cédées, soit développées par le biais d’acquisitions.

Les objectifs financiers d’Orange sont particulièrement optimistes, sans être irréalistes. L’opérateur prévoit une hausse de 15 % à 17 % par an de son Ebitda entre 2003 et 2005 et une hausse de 40 % à 45 % de son free cash flow opérationnel d’ici 2005, générant un flux cumulé de 14 milliards d’euros en 2003. Il estime pouvoir atteindre son objectif de 5 % de croissance et accentuer cette augmentation les années suivantes, tout en dégageant un Ebitda de 6,2 milliards d’euros en 2003.

Orange a également annoncé qu’il développerait ses services de téléphonie mobile de troisième génération (3G) en Grande-Bretagne, où il est leader en nombre d’abonnés, aux alentours de juin 2004. Il prévoit de couvrir 40 % de la population anglaise, grâce aux 4 500 sites 3G qu’il a acheté, au moment du lancement. L’arrivée de la 3G en France est prévue pour 2004 ou 2005, avec une couverture de 60 % de la population d’ici 2006.

(Atelier groupe BNP Paribas – 25/06/03)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas