Orchard achète des musiques indépendantes pour les vendre aux plateformes en ligne

Par 09 janvier 2006
Mots-clés : Smart city

Son poste chez McKinsey, cabinet de conseil en stratégie, lui a permis de prendre conscience de certaines faiblesses de l'industrie musicale. Greg Scholl a donc décidé d'y remédier en lançant...

Son poste chez McKinsey, cabinet de conseil en stratégie, lui a permis de prendre conscience de certaines faiblesses de l'industrie musicale. Greg Scholl a donc décidé d'y remédier en lançant Orchard, une société de distribution de musique qui vend des titres à iTunes, Napster, Yahoo et autres services de vente de musique en ligne.

Orchard cherche à gagner de l'argent en achetant des musiques de labels étrangers ou indépendants pour les distribuer aux services de vente de musique numérique. A la différence du magasin dans le monde réel où les musiques étrangères sont relayées au rayon fourre-tout "Musique du monde", les distributeurs de musique en ligne ont intérêt à faire une place à des titres moins connus.

Sur un site Internet, il devient économiquement intéressant de vendre un titre, même si c'est en petites quantités. Au lieu de se focaliser sur quelques gros albums qu'il faudra vendre en très grosses quantités, les plateformes de musique en ligne peuvent éparpiller leurs ventes sur de nombreux albums."Nous ne cherchons pas des hits pour faire marcher nos affaires", explique M. Scholl. "Nous lançons un très grand filet et à l'intérieur, nous attraperons bien quelques hits".

Orchard a aujourd'hui vendu 650 000 chansons de 72 pays différents à des services de vente de musique numérique ou de sonneries. Et puis, pour un Américain d'origine chinoise, la musique chinoise n'est pas de la "musique du monde".

M. Scholl parle de son entreprise comme "d'un aggrégateur numérique". Elle joue l'intermédiaire entre les petits labels indépendants et les services de musique en ligne avec le pari de faire vendre de petites quantités de nombreux titres quand traditionnellement, les maisons de disques font le choix de quelques albums qu'elles vendront à des millions d'exemplaires.

(Atelier groupe BNP Paribas - 09/01/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas