L'ordinateur a l'oreille de plus en plus musicale

Par 22 mai 2012 1 commentaire
L'ordinateur a l'oreille de plus en plus musicale

Grâce aux jeux musicaux en ligne, et à la participation des internautes, l’ordinateur peut désormais mieux identifier le style musical d’un morceau.

Chaque recherche de contenu multimédia (images, fichiers vidéo et audio) est limitée puisqu’elle nécessite l’utilisation de texte de recherche. Les ingénieurs de l’université de Californie à San Diego (UCSD) affirment que grâce à l’aide d’internautes volontaires, un ordinateur peut apprendre à classer automatiquement toute chanson disponible sur Internet. Les résultats de leur recherche publiés dans le compte-rendu de l'Académie américaine des sciences du 24 avril rapportent qu’ils proposent une solution qui permettrait aux mélomanes d’aller bien au-delà des succès populaires et des morceaux référencés grâce à une simple recherche avec des mots clés comme "funky" ou encore "électronique effrayante".

Le système utilise l’apprentissage automatique, soit le fait de former les ordinateurs. Ces ingénieurs pensent que celui-ci peut être amélioré grâce aux jeux. Par exemple le jeu Facebook "Herd it", incite les fans de musique à étiqueter les musiques et à fournir des exemples de musique en fonction des genres afin de former les ordinateurs à étiqueter davantage de chansons automatiquement.

Mais cela n'est pas suffisant. "Partant du constat que ce sont les humains qui travaillent à l’étiquetage et au classement des chansons avec des textes descriptifs, nous n’arriverons jamais à faire face à la quantité du contenu disponible sur internet", rappelle en effet Gert Lanckriet, professeur en génie électrique à l’UCSD.  

Le professeur Lanckriet, propose donc que les ordinateurs étudient  l’étiquetage des musiques avec des mots clés tels que "romantique", "jazz", "saxophone", ou "heureux". Par la suite, l'ordinateur analyse les formes d'onde des chansons enregistrées dans ces catégories en recherchant des modèles acoustiques communs à chacun. Ainsi il peut étiqueter automatiquement des millions de chansons en reconnaissant ces modèles. "C'est un mécanisme très prometteur pour répondre à la recherche de musique à grande échelle dans l'avenir", déclare le professeur. "L’ordinateur c'est comme un bébé. Vous lui apprenez un peu et il revient et pose plus de questions". Par exemple si la machine est efficace pour reconnaitre les motifs musicaux du rock, mais peu avec ceux du jazz, il va réclamer d’étudier plus d'exemples de la musique jazz.

Haut de page

1 Commentaire

Les technologies sont incroyables : "il va réclamer d’étudier plus d'exemples" ! Les suggestions de chansons vont être de plus en plus efficaces pour le consommateur mais surtout pour les vendeurs de musique ;-)

Soumis par Jenny (non vérifié) - le 24 mai 2012 à 10h06

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas