Les ordinateurs des salariés américains sont très surveillés.

Par 21 août 2000
Mots-clés : Smart city

Selon une récente enquête de l'American Management Association (AMA), près de la moitié des sociétés américaines espionnent leurs salariés lorsqu'ils utilisent leur matériel informatique. Il s'agit...

Selon une récente enquête de l'American Management Association (AMA), près
de la moitié des sociétés américaines espionnent leurs salariés
lorsqu'ils utilisent leur matériel informatique. Il s'agit officiellement
de se prémunir contre l'espionnage économique qui coûterait chaque année
45 milliards de dollars aux entreprises.
Toutefois, il existe bien d'autres formes d'espionnage. Ainsi, à l'insu de
leurs employés, les entreprises utilisant le logiciel Investigator de la
société WinWhatWhere peuvent enregistrer chaque touche enfoncée lorsque le
salarié travaille sur son ordinateur de bureau. Il est ainsi facile de
reconstituer un message électronique ou d'évaluer combien de temps
l'ordinateur a été sollicité dans la journée ...
Le programme de la société Telemate permet, pour sa part, aux entreprises
de mieux savoir comment le trafic Internet perturbe le bon fonctionnement
de son réseau interne. La société peut également connaître, grâce à lui,
la liste de tous les sites visités par chaque salarié, avec l'heure et la
durée de connexion.
Selon Eric Greenberg, responsable de l'étude de l'AMA, le nombre
d'entreprises utilisant ce genre de logiciels a doublé depuis 1997, voire
triplé dans le cas de la surveillance Internet. la quasi-totalité des
grands groups américains seront équipés d'ici peu.
(Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 21/08/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas