OrganIP va-t-il enterrer le numéro de téléphone ?

Par 23 septembre 2009 4 commentaires
Mots-clés : Smart city

La plate-forme balaie le web pour trouver le numéro d'une personne et la mettre en relation directement avec l'utilisateur. Si le contact est connecté sur un réseau social, elle lui notifie l'appel par le chat.

Pour téléphoner à un correspondant, le meilleur moyen est de passer par le web. Non pas pour initier une communication via des services de VoIP type Skype, mais pour être sûr de parvenir à le contacter, même sans connaître ou se souvenir de son numéro. Voilà ce que propose Digitrad avec OrganIP. Cette plate-forme d'appel unique propose aux utilisateurs de joindre un interlocuteur simplement en tapant son nom dans n’importe quel navigateur. Ce qui est intéressant, c'est que le système identifie aussi les réseaux et communautés en ligne sur lesquelles le correspondant est susceptible d'être connecté. "Le système va être capable de repérer qu’un de vos contacts est actuellement connecté au chat de Facebook, explique à l’Atelier Micha Benoliel, Pdg de Digitrad.
Prendre contact de la manière la plus appropriée
"Il va donc pouvoir lui envoyer directement un message lui indiquant que vous essayez de le contacter". La personne que vous cherchez à joindre va en effet recevoir dans son chat un lien vers une page web où la communication pourra avoir lieu. Et cela même s’il n’est pas lui-même inscrit à OrganIP et sans avoir non plus à télécharger de logiciel. Il lui est également possible de renvoyer vers un répondeur. Une option permet même de demander à ce que le message vocal soit retranscrit sous forme écrite et lui soit envoyé. "C’est en fait le premier système d’appels vocaux non intrusif", se réjouit Micha Benoliel. En ce qui concerne l'obtention du numéro de téléphone, OrganIP puise dans la base de données fournie par les membres du service.
Un système d’appel vocal non intrusif
"En s’inscrivant, on saisit ses différents identifiants sur les réseaux sociaux et éventuellement sur les différents annuaires en ligne", explique Micha Benoliel."Comme Google Contacts ou l’annuaire LinkedIn, par exemple".S’il s’agit d’une personne extérieure au réseau existant de l’utilisateur, le système va également chercher dans l’annuaire public lié au domaine .tel. Digitrad est d’ailleurs revendeur de ce type noms de domaines réservés à la communication. A sa sortie en octobre prochain, OrganIP fonctionnera sur Android, Windows et Linux. Il devrait être disponible sur iPhone, Palm, Blackberry et d’autres smartphones dans les mois qui suivent. Il a été présenté au Demo Fall 2009.

Haut de page

4 Commentaires

Une bonne nouvelle en perspective, nous allant réellement vers le tout gratuit avec toutes ces technologies qui avancent trop vites.
Bon article et très réactif

Soumis par SERIBA (non vérifié) - le 24 septembre 2009 à 15h30

@ Seriba, merci pour le post ! Non seulement vers le tout gratuit, mais surtout vers la simplicité et rapidité puisque plus besoin d'échanger de cartes de visites avec son .tel ou de retenir un numéro de téléphone. Avec OrganIP : seul le nom de la personne à joindre est nécessaire...et une connexion à l'internet aussi. Of course.
Inscris toi sur http://organip.digitrad.com/ et tu obtiendras une invitation pour le lancement de la version test en octobre prochain.

Soumis par Vincent LARGILLIERE (non vérifié) - le 27 septembre 2009 à 22h50

la communication à l'echelle international avec un seul identifiant :
ça c'est l'avenir ...
the new way to communicate is running

Soumis par SAM (non vérifié) - le 07 octobre 2009 à 09h01

Et une nouvelle plateforme. Après l'Android à la mi-février dernier,maintenant CallbyName est disponible gratuitement sur l'Apple Store : http://bit.ly/9kNAXV !!!

Soumis par Vincent Largilliere (non vérifié) - le 13 avril 2010 à 02h58

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas