Les outils de recherche génèrent plus de 21 % du trafic sur Internet.

Par 07 février 2002
Mots-clés : Smart city

Selon la dernière livraison de l’indicateur NetBooster-Weborama, les outils de recherche (moteurs et annuaires) ont généré en janvier 2002, 21,5 % du trafic sur Internet. Cette part augmente de faço...

Selon la dernière livraison de l’indicateur NetBooster-Weborama, les
outils de recherche (moteurs et annuaires) ont généré en janvier 2002,
21,5 % du trafic sur Internet. Cette part augmente de façon significative
de mois en mois. Cette part est ainsi passée de 17,80 % en septembre 2001
à 21,5 % en janvier 2002. Les liens intersites et les bannières ou autres
formats publicitaires sont rattrapés depuis cinq mois par les outils de
recherche. Leur part est passée de 23,70 % en septembre 2001 à 25,70 % en
janvier 2002.
La part des bookmarks (adresses de sites mises en mémoire par
l’utilisateur source et/ou saisies directement dans le navigateur)
utilisés pour accéder aux sites web, toujours prépondérante, diminue
aussi. Sa part est passée de 58,5 % en septembre 2001 à 52,8 % en janvier
2002.
Depuis septembre 2001, l’outil de recherche Google progresse en
permanence. Début 2002, Google a franchi la barre des 40 % de visiteurs
avec une augmentation globale depuis septembre de 9,75 %. En janvier 2002,
Yahoo.fr continue de chuter à 21,62 %, soit un recul en cinq mois de 6,54
%. Suivant de près, l’ensemble Wanadoo-Voilà se stabilise à un peu moins
de 18 % de l’audience. Lycos continue de baisser (- 1,69 %), alors que
l’annuaire français Nomade remonte (+ 1,29 %).
Lycos confirme en janvier 2002 son statut de portail préféré des jeunes.
Les 15-24 ans représentent 48,03 % des visiteurs. Les 25-34 ans restent
les visiteurs cœur de cible de la plupart des outils de recherche,
notamment AltaVista, Google, Wanadoo-Voilà et Yahoo. Les 35-49 ans sont
majoritaires en janvier chez Nomade et Club-Internet.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 7/02/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas