Outils web 2.0 pour DRH ? U can't touch this (*)

Par 25 août 2010 2 commentaires

« You better be conscious in everything that you do » (**). Oui, oui, nous vous assurons, nous sommes conscients socialement. Et ceci est un message à caractère informatif en direction des DRH, soit les directeurs des ressources humaines. « Vous ne savez plus comment évaluer vos salariés ? Vous doutez de l'efficacité des entretiens de fin d'année que les managers rechignent parfois à réaliser ? Nous avons de la bonne came pour vous ».

Vous pensez que certains cadres avantagent ou cassent des salariés pour de mauvaises raisons, et bien nous allons vous offrir de quoi vous passer de leur avis. Sans que les syndicats puissent dire quoi que ce soit. Comment ? Allez voir sur les facebook-like, et regardez combien d'abonnés-followers dispose votre expert dans son domaine. S'il ne rallie pas à son blanc panache tous les autres experts de l'entreprise, c'est un nul. S'il rallie trop de monde, c'est qu'il publie trop d'informations en dehors de son domaine, et il ferait mieux de se concentrer.

Oui, vous avez le droit de juger les informations qu'il émet, alors que ses courriels vous étaient injustement inaccessibles. En plus c'est rigolo car il est obligé de mettre une image sur son profil, vous savez, du genre où vous tendez le bras en essayant de ne pas vous couper la tête tout en regardant le viseur avec un oeil complice tout en restant sérieux parce-que, bon, c'est pour le boulot. Si cela ne suffisait pas, là, vous savez s'il a ouvert un nouveau dossier, proposé un lien à sa communauté, s'il a visité un client, merci votre Foursquare Pro qui vous coûté un bras, et qui vous donne sa localisation. Haaaaa, le bonheur, plus rien à faire, juste à lire. Ne reste plus qu'à intégrer ces flux dans FlipBoard, et cela vous fera un joli livre à parcourir du doigt sur votre iPad... En plus il y a des images, ça détend les yeux.

Vous n'êtes pas convaincus ? Oui, c'est vrai, ces outils demandent in fine à ce que vous vous investissiez dans un jugement. C'est destructeur pour le moral... Vous êtes des clients difficiles, et j'aime cela. Voilà mon dernier petit bijou, juste pour vous. Cela s'appelle Empire Avenue. L'algorithme de mon service chouchou va fixer tout seul comme un grand une cotation à vos salariés, en fonction de ses publications, de l'achat de ses actions par ses collègues, du remplissage de son profil. Après, ce n'est pas compliqué : si la flèche est verte et monte, c'est que c'est un bon salarié. Si c'est rouge et que cela descend, c'est qu'il est mauvais. Ça vous rappelle quelque-chose ? « Oppression, you chase after the tired the poor the weak. Oppression » (***)
(*) MC Hammer / U can't touch this
(**) Asian Dub Foundation / R.A.F.I. / Culture Move
(***) Ben Harper / Fight for your mind / Oppression
PS : le rédacteur de ce post honteux est bien évidemment inscrit sur tous les services décrits ci-dessus. Son action stagne d'ailleurs au lamentable prix de 11,734 euros.

Haut de page

2 Commentaires

bien vu ! Excellent de pousser le bouchon aussi loin.
Si le 2.0 donne de grands pouvoirs aux RH qu'ils s'en servent pour donner plus de pouvoir aux talents.... C'est pour la fonction RH une opportunité majeure des prochaines années (j'en suis convaincu depuis 5 ans) mais grand pouvoir = grand responsabilité. Il faut une bonne dose de sagesse pragmatique ... pas toujours évident mais pas impossible ;-)

Soumis par David Guillocheau (non vérifié) - le 25 août 2010 à 21h35

Twitter Trackbacks...

...

Soumis par Anonyme - le 25 août 2010 à 22h51

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas