Outre-atlantique, la couleur politique détermine la structure des blogs

Par 30 avril 2010

Les Démocrates proposent des plates-formes collaboratives qui encouragent les internautes à laisser des contributions. Les blogs Républicains, eux, suivent une logique plus verticale.

La structure d'un blog partisan aux Etats-Unis est intrinsèquement liée à la couleur politique de son auteur, expliquent une équipe de chercheurs des universités de Harvard, de Berkeley et de Yale. Contrairement à ce que d'autres études avançaient, les blogs démocrates et républicains ne suivent pas une logique symétrique. "Les études précédentes se basaient sur une analyse des liens sur la blogosphère, et ne soulevaient que des différences marginales entre la droite et la gauche", développent les chercheurs. Cette fois, une attention particulière a été accordée au contenu des blogs, à leur structure, et à leur architecture technique. Le résultat est saisissant.
Les blogs démocrates sont plus collaboratifs
Les blogs des Démocrates adoptent une forme d'organisation beaucoup plus collaborative que ceux des Républicains. Dans le premier cas, 40% encouragent la participation des utilisateurs, contre moins de 15% pour les blogs du bord politique opposé. Parmi l'ensemble des blogs démocrates analysés, un sur deux intègre un logiciel qui facilite l'incorporation de contenu par les internautes (commentaires, création de blogs subsidiaires, chroniques, etc.). "Plusieurs technologies sont utilisées en ce sens, comme celles de gestion des contributions des utilisateurs", précisent les chercheurs. Ceux-ci évoquent des applications comme Scoop ou SoapBlox.
La logique politique déterminante
Sont également au menu des plates-formes comme Blogger ou WorlPress qui proposent elles-mêmes ce type d'options, via des plugins (modules additionnels). Les sites démocrates se structurent en accordant à certains utilisateurs des droits d'intervention, c'est-à-dire en désignant des administrateurs, des modérateurs, etc. Quant aux blogs républicains, ils sont pour la plupart basés sur un modèle plus vertical : un concepteur/rédacteur principal s'adresse à ses lecteurs et est également responsable personnellement de la gestion du site. L'étude a été menée sur plus de 150 blogs, parmi les plus populaires de la blogosphère politique américaine.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas