Outre-Manche, les consommateurs ne délaissent pas les biens physiques

Par 18 mai 2010
Mots-clés : Smart city

Les Britanniques adoptent désormais largement le numérique, mais demeurent attachés aux contenus - photo, vidéo, livre, musique - sous une forme plus matérielle.

Si le numérique a désormais conquis une large proportion de la population britannique, qui consomme régulièrement de la musique et divers contenus multimédias sous cette forme, nombreux sont les Anglais encore attachés aux produits matériels, précise HP dans une étude. Plus des trois quarts des personnes interrogées au cours de l'enquête affirment ainsi consommer des contenus numériques, mais près de 70% reconnaissent néanmoins préférer les photographies sous leur forme physique. Et ce chiffre monte à 95% lorsqu'il s'agit des livres. C'est la musique qui est la mieux acceptée sous sa forme numérique - même si les deux tiers des personnes interrogées continuent d'apprécier acheter des disques et autres CD.
Les Anglais choisissent de ne pas choisir
"A l'heure des nouvelles technologies, il est facile de penser que tout le monde est passé au numérique, en délaissant les biens matériels", clame Shaun Hobbs, responsable de l'enquête. "Cette étude montre que ce n'est pas le cas", poursuit-il. Selon les chercheurs, les Anglais choisissent en somme de ne pas choisir, et consomment pour le moment aussi bien des produits numériques que physiques, matériels. Parmi les plus jeunes (16-34 ans), les plus enthousiastes en matière de numérique, près de 40% continuent d'acheter des CD ou des DVD. Autre chose : les modèles de souscriptions à des contenus 100% dématérialisés - proposés par des sites comme Spotify - peinent encore à convaincre. Près des trois quarts des personnes interrogées n'envisagent pas d'adopter ce type de solution, à terme.
Proposer des contenus sous différentes formes
Du coup, selon l'étude, les éditeurs de contenus ont tout intérêt à proposer ceux-ci sous différentes formes. "L'enquête met tout de même en lumière le bénéfice du Net, qui permet d'accéder à toute une gamme de contenus", admet le responsable. Pour lui, le mouvement est lancé, et de plus en plus de personnes sont enclines à passer au numérique. Mais la situation actuelle est encore partagée. A noter : l'étude a été menée auprès de 1000 consommateurs britanniques, âgés de 16 à 60 ans.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas