Ouverture du premier pôle européen de recherche en nanotechnologies à Grenoble

Par 07 juin 2006
Mots-clés : Smart city, Europe

Avec Minatec, Grenoble renoue avec son image de ville à la pointe du progrès et souhaite se positionner comme le centre leader européen en matière de nanotechnologies. Le 2 juin dernier, Minatec...

Avec Minatec, Grenoble renoue avec son image de ville à la pointe du progrès et souhaite se positionner comme le centre leader européen en matière de nanotechnologies. Le 2 juin dernier, Minatec a été inauguré.
 
 "Minatec concentre en un même lieu et met donc en réseau l’excellence de l’enseignement, de la recherche et de la valorisation industrielle dans le domaine des micro et nanotechnologies", explique le dossier d'inauguration. Avec ce centre, l'Isère se plonge dans les nanotechnologies et l'infiniment petit et espère devenir leader sur le sujet grâce à la richesse de ses ressources.
 
Minatec parle de "lutte économique féroce" lancée au niveau mondial entre les quatre grandes puissances au sujet des nanotechnologies. Le nouveau centre de recherche isérois espère se différencier pour apporter à la France la compétitivité nécessaire et être "à la pointe du progrès et de l'innovation".
 
 "Le concept Minatec est unique en France et en Europe : en réunissant sur un même site étudiants et enseignants, chercheurs et industriels, Minatec leur offre la possibilité de travailler et dialoguer ensemble au sein du premier pôle européen en micro et nanotechnologies".
 
Le site s'étend sur 44000 m2 répartis en une plate-forme de valorisation industrielle de 10 000 m2, une plate-forme recherche de 19000 m2, une plate-forme enseignement et formation de 10000 m2 et une maison des micro et nanotechnologies de 5000 m2.
 
Pour plus d'informations
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 07/06/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas