P2P : perquisitions de masses en Allemagne chez les usagers d'eDonkey

Par 24 mai 2006
Mots-clés : Smart city, Europe

L'Allemagne vient de lancer le plus gros raid contre les adeptes du peer-to-peer dans le pays. La police a perquisitionné 130 domiciles dans toute l'Allemagne. Dans la ligne de mire des...

L'Allemagne vient de lancer le plus gros raid contre les adeptes du peer-to-peer dans le pays. La police a perquisitionné 130 domiciles dans toute l'Allemagne. Dans la ligne de mire des enquêteurs, les internautes qui téléchargent gratuitement de la musique en ligne.
 
 "Il s'agit de la plus importante procédure jamais réalisée en Allemagne contre l'échange illégal de titres musicaux sur Internet", a déclaré le parquet de Cologne. Au total, l'enquête porte sur 3 500 personnes soupçonnées d'avoir proposé jusqu'à 8 000 titres sur le logiciel P2P "eDonkey".
 
La traque qui s’est effectuée de façon simultanée dans tout le pays était orchestrée conjointement par le parquet de Cologne et la police du district de Rhein-Erft, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie (ouest). De nombreux ordinateurs ont été confisqués.
 
L'échange de données musicales via l'Internet est considéré en Allemagne comme un délit, dès lors que le droit d'auteur a été violé. La justice et la police sont déjà intervenues plusieurs fois contre des personnes titulaires de pages Internet ou de serveurs ayant violé les droits d'auteur. L’Allemagne a, par le passé, engagé des procédures contre 7 000 personnes ces trois dernières années.
 
Selon la législation allemande, chacun risque jusqu’à cinq ans de prison, une peine similaire à celle existant encore en France et qui n'a encore jamais été prononcée par les juridictions.
 
(Atelier groupe BNP Paribas- 24/05/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas