Le paiement sans contact testé pour le marché américain

Par 24 août 2010

Bank of America et Visa vont expérimenter une technologie en champ proche permettant aux clients d'utiliser leur ordiphone pour effectuer des achats. Objectif : étendre la solution à l'échelle nationale en 2011.

L'intégration des technologies de paiement sans contact dans les ordiphones se concrétise, et les premiers téléphones embarquant ce type de solution seront disponibles dès la fin de l'année 2010, prévoit Henri Ardevol, responsable chez NXP Semiconductors. Bank of America et Visa s'apprêtent à expérimenter un système de ce type dès le mois prochain. La plus importante banque américaine - en nombre de clients - et la société dont le processus de paiement est le plus adopté au monde vont tester conjointement cette technologie dans la zone de New York, en permettant à des clients d'utiliser leur téléphone en lieu et place de leur carte bancaire.
Le programme étendu à l'ensemble du territoire dès 2011
Les mobiles qui embarqueront des puces de technologie en champ proche (NFC) pourront ainsi servir aux consommateurs pour effectuer leurs achats en magasin. Ce programme de porte-monnaie mobile sera déployé dans un premier temps (de septembre à décembre) localement, le système étant ensuite étendu à l'ensemble du territoire pour une application nationale. Cette étape constituant une "accélération des paiements sans contact dans le marché américain", selon Elvira Swanson, senior business leader chez Visa.
Plusieurs obstacles à surmonter
Reste que la généralisation de ces programmes rencontre quelques limites. L'un des obstacles au déploiement dans un futur proche de cette solution tient dans le fait que les technologies en champ proche (NFC) ne constituent pas encore un standard pour la plupart des appareils mobiles, comme l'explique le blog ReadWriteWeb. Mais la situation pourrait évoluer très vite. Apple a notamment engagé un expert des NFC. Et a déposé plusieurs brevets, ce qui laisse entrevoir une possible intégration de ces technologies dans les futures générations d'iPhone.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas