Palm s'attaque à l'Europe avec un nouveau smartphone : le Treo 750v.

Par 13 septembre 2006

Le Blackberry pourrait-il trouver un rival à sa taille? Afin de redresser une situation financière délicate, l'ancien roi du PDA lance une nouvelle version de Treo, son mobile-assistant...

Le Blackberry pourrait-il trouver un rival à sa taille ? Afin de redresser une situation financière délicate, l'ancien roi du PDA lance une nouvelle version de Treo, son mobile-assistant numérique, en partenariat avec Vodafone. Particularité : le Treo 750v. a été spécialement fabriqué pour le marché européen.
 
Le combiné, qui est une adaptation du Treo 700 sorti début 2006 aux Etats-Unis, se distingue par son design élégant. Sa mémoire interne est de 64 M0 et il est équipé d'un processeur Samsung à 300 Mhz. Il sera disponible sous le système d'exploitation de Microsoft, Windows Mobile. Les professionnels, la principale cible du Treo 750v., pourront profiter de multiples fonctionnalités : accès à Internet et à ses mails en temps réel depuis plusieurs comptes, possibilité de gérer ses contacts et ses données personnelles.
 

Palm, le retour.
Le Treo 750v. tentera de s'imposer dans un secteur dominé par le Blackberry
 
Les applications comme Word, Excel, PowerPoint, Media Player et Explorer seront aussi comprises. Enfin, si le push e-mail de Microsoft est à disposition, les utilisateurs pourront selon les pays préférer Visto ou Blackberry.
 
Le smartphone, disponible dès octobre, sera proposé à 200 euros. Dans un premier temps, seuls les clients Vodafone en Allemagne, Autriche, Espagne, France, Irlande, Italie, Pays-Bas, Royaume Uni et en Suisse pourront en profiter, partenariat oblige.
 
Mais pourquoi n'avoir ciblé que l'Europe ? Pour Ed Colligan, le président de Palm, "l'Europe est un marché en forte croissance pour la 3G et les smartphones, contrairement aux Etats-Unis qui n'ont pas encore passé le cap. Par ailleurs, l'attente pour des terminaux permettant l'e-mail mobile est très forte ici". Pour concrétiser ce projet, Palm et son partenaire britannique ont investi des dizaines de millions de dollars.
 
L'Europe reste un challenge pour la marque, qui devra affronter des concurrents comme le Blackberry de Research in Motion ou le E61 de Nokia. Palm retrouvera t-il sa place de leader?
(Atelier groupe BNP Paribas – 13/09/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas