Palmarès des meilleurs sites européens.

Par 06 octobre 1999
Mots-clés : Future of Retail, Europe

La société d'études Forrester Research vient de publier une étude qualitative sur les meilleurs sites de commerce électronique en Europe. On constate ainsi qu'ils ne sont pas tous très bons. Les te...

La société d'études Forrester Research vient de publier une étude
qualitative sur les meilleurs sites de commerce électronique en Europe.
On constate ainsi qu'ils ne sont pas tous très bons. Les temps de
téléchargement pour la plupart sont beaucoup trop longs. L'efficacité des
moteurs de recherche au sein des sites de ventes est loin d'être prouvée.
Le traitement et le suivi des commandes doivent encore largement
s'améliorer. Le service client laisse aussi à désirer, un quart seulement
des sites étudiés affichent un numéro de téléphone sur la page d'accueil.
Pourtant, le niveau de service à fournir est déjà élevé. Selon Thérèse
Torris, directrice de recherche européen sur le commerce sur Internet, 17
% des 100 premiers sites marchands répondent en moins d'une demi-heure à
un courrier électronique, 42 % en moins de deux heures, et à chaque fois
avec des réponses personnalisées.
Parmi les dix premiers sites sélectionnés, six sont des acteurs du
commerce électronique nés avec le web, les quatre autres proviennent des
commerces traditionnels.
La nouvelle version de son site permet à QXL (http://www.qxl.co.uk) , le
site de ventes aux enchères britanniques, d'arriver en tête du palmarès,
juste devant le site britannique d'Amazon (livres)
(http://www.amazon.co.uk).
Le site allemand de BOL (Livres, CD) (http://www.bol.de) se classe en
troisième position, suivi par le site belge Proxis (livres, CD)
(http://www.proxis.be), le site européen de Dell Computer (micro)
(http://www.euro.dell.com), le site britannique d'électronique RS
Components (http://www.rswww.com), le site britannique de matériels de
bureau Viking Direct (http://www.viking-direct.co.uk), le site britannique
de voyage Expedia (http://www.expedia.co.uk) le site suédois Buyonet
(micro) (http://www.buyonet.com) et enfin en dixième position, l'honneur
est sauf, le site français Chateau Online (vin)
http://www.chateauonline.com).
(Christine Weissrock - Atelier Paribas)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas