Palmsource souhaite s'ouvrir au marché des téléphones portables

Par 04 février 2004
Mots-clés : Digital Working

PalmSource prévoit d'annoncer la semaine prochaine sa nouvelle stratégie, qui consiste à voir son système d'exploitation (OS) fonctionner sur une série de téléphones portables. C'est le New York...

PalmSource prévoit d’annoncer la semaine prochaine sa nouvelle stratégie, qui consiste à voir son système d’exploitation (OS) fonctionner sur une série de téléphones portables. C’est le New York Times qui dans son édition de mardi révèle ce projet ; celui-ci suppose que PalmSource développe de nouvelles versions de son OS pour pouvoir les proposer à divers acteurs du marché de la téléphonie mobile.
Plus d’OS 5, d’OS 6... PalmSource abandonne la numérotation pour renommer les versions existantes et nouvelles de son OS. En maintenant le développement de plusieurs versions, PalmSource espère être choisi sur une large palette de modèles de téléphones, du moins cher au dernier smartphone. PalmSource va ainsi continuer à travailler sur son OS 5, qui n’est pas très chère et nécessite peu d’espace mémoire, et sur l’OS 6, qui présente l’avantage d’offrir une meilleure sécurité.
Selon David Nagel, interviewé par le New-York Times, les fabricants de téléphone portable vont très certainement se tourner vers les développeurs de systèmes d’exploitation comme PalmSource, et cesser de développer leurs propres logiciels de téléphone.
L’objectif de PalmSource, on l’aura compris, est simplement de se tourner vers un marché qui vend quelques centaines de millions d’unités chaque année, celui des téléphones, et de ne plus se concentrer uniquement sur le marché des assistants personnels, qui ne livre que "quelques" dizaines de millions d’unités chaque année. Seulement, PalmSource n’est pas seul ; la concurrence venant de Microsoft et de Symbian notamment promet d’être rude.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas