Le paquetage de fichiers massivement présent sur Bit Torrent

Par 18 août 2010
Mots-clés : Digital Working

Sur les plates-formes de partage en pair à pair, les documents sont de plus en plus souvent rassemblés en paquets, pour faciliter leur mise à disposition. Et rendre les contenus peu populaires plus visibles.

Si trouver et télécharger des fichiers sur les plates-formes d'échange en pair à pair - fondées sur le modèle Bit Torrent - pose problème lorsqu'il s'agit de documents peu populaires, les méthodes de paquetage semblent régler cette question, expliquent des scientifiques de l'université nationale de Séoul. Les fichiers peu recherchés sont habituellement difficiles à trouver par les utilisateurs de ces plates-formes, et cette indisponibilité a longtemps fait défaut. Selon les chercheurs coréens, le problème semble se résorber, malgré tout. C'est le constat qu'ils dressent après une étude expérimentale menée sur les contenus partagés via le protocole Bit Torrent.
Près de 70% des entrées correspondent à des fichiers groupés
Les scientifiques ont mesuré la part de fichiers en paquet sur ces plates-formes en P2P (Peer to Peer), c'est-à-dire les entrées pour lesquelles plusieurs fichiers valides sont regroupés, afin de faciliter le téléchargement et de rendre en permanence disponible le document recherché par l'utilisateur. Résultat : près de 70% des entrées contiennent, selon le rapport des chercheurs, plusieurs fichiers disponibles. Et près de 85% des téléchargements qui sont effectués sur Bit Torrent concernent  des contenus présents à l'intérieur de ces paquets.
La musique et les films en particulier
Les fichiers musicaux et les films comptent parmi les fichiers de ce type les plus recherchés par les internautes sur les plates-formes de partage en pair à pair. Les scientifiques coréens soulignent l'adoption d'une pratique qui assainit ces interfaces d'échange, et qui a l'avantage de satisfaire les internautes, en facilitant la recherche et la mise à disposition de contenus pourtant peu populaires. L'étude a été menée entre avril et mai 2010, sur la plate-forme Vuze (anciennement Azureus).

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas