Parcourir Twitter comme on lit le journal, avec Paper.li

Par 04 mai 2010
Mots-clés : Smart city

L'application de Smallrivers permet de consulter les nouvelles échangées sur le site de microblogging comme si on consultait un site d'information en ligne.

Pour pouvoir accéder facilement et de manière agréable aux informations qui s'échangent sur Twitter, une société suisse lance un service web qui les réorganise en s'inspirant de la presse en ligne. Paper.li, lancé par Smallrivers, crée en fait une page web dont le contenu est constitué des liens échangés sur le site de microblogging par différents groupes ciblés. "Le but de ce service est vraiment de permettre aux internautes de surfer rapidement sur l'ensemble des liens partagés chaque jour par les personnes qu'ils suivent sur Twitter", explique à L'Atelier Edouard Lambelet, Pdg de Smallrivers. Concrètement, n'importe qui peut créer sa propre édition en choisissant un utilisateur (dont le profil doit être public) ou une #thématique. On peut par exemple consulter sur le site le #climate daily rassemblant toutes les news liées au réchauffement climatique.
Un patchwork de différents journaux en ligne
"Notre algorithme calcule les informations importantes dans le contexte d'un groupe donné et les publie en 'front page' du journal", explique l'entrepreneur. "Le reste des articles est montré en page 2". Tous les liens sélectionnés sont présentés sous forme d'articles, textes, photos ou vidéos. Les informations sont par ailleurs réorganisées par rubriques (média, technologies, politique…). "Le service analyse les contenus pointés par les titres, en tire un résumé, en extrait le multimédia et organise ces contenus par thème via une analyse sémantique", précise Edouard Lambelet.Pour l'instant, cette partie se limite aux contenus en anglais, mais d'après l'entreprise, le français, l'allemand, l'espagnol et le japonais suivront rapidement.
Créer un journal personnalisé
Une version mise à jour de chaque "journal" est produite toutes les quelques heures, et un utilisateur peut demander à être alerté par mail lorsque c'est le cas. Les tweets en eux-mêmes ne sont pas complètement occultés par le service puisqu'on trouve un fil Twitter sur les différentes thématiques associées à l'édition choisies. Par ailleurs, il est possible de suivre un internaute d'un simple clic ou de faire suivre un article aperçu sur le site, à condition d'être connecté via son compte Twitter ou Facebook. Il est d'ailleurs nécessaire d'être connecté pour créer un journal. En dehors de cela, l'accès au site est entièrement libre et gratuit. La présence de bannières publicitaires, forcément très ciblée, finançant le service.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas