Paris choisit l'open source pour la gestion de ses marchés publics

Par 03 avril 2007
Mots-clés : Smart city, Europe

L'Assemblée Nationale n'est pas la seule à prendre le parti des logiciels libres! La ville de Paris a désormais décidé de se tourner vers une plate-forme open source pour gérer ses marchés publics. La capitale utilisait jusqu'à...

L'Assemblée Nationale n'est pas la seule à prendre le parti des logiciels libres! La ville de Paris a désormais décidé de se tourner vers une plate-forme open source pour gérer ses marchés publics. La capitale utilisait jusqu'à présent une solution propriétaire pour ces types de services.
 
Ainsi, en basculant vers l'open source, Paris va pouvoir facilement partager sa solution avec d'autres collectivités étrangères et françaises.
 
Le développement sous licence GPL de cette nouvelle solution, connue sous le nom d'EPM (Elaboration Passation de Marchés), sera confié à l'entreprise française Axeto, spécialisée dans l'information des administrations, et à Unisys France, spécialiste des technologies de l'information.
 
Cet outil devra ainsi être finalisé d'ici la fin 2007 ou au début de l'année 2008, mais la ville de Paris n'a pas encore dévoilé le montant du budget alloué à ce projet.
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 03/04/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas