Le Parisien consacre ses deux premières pages aux a-coups du Nasdaq

Par 17 avril 2000

Comme la plupart des quotidiens, Le Parisien revient sur la chute des valeurs boursières liées aux nouvelles technologies. La surchauffe inflationniste (due à une forte augmentation des salaires) et...

Comme la plupart des quotidiens, Le Parisien revient sur la chute des
valeurs boursières liées aux nouvelles technologies. La surchauffe
inflationniste (due à une forte augmentation des salaires) et la
surestimation des valeurs du Nasdaq, ont entraîné ce sévère réajustement.
Malgré la majorité des avis qui se rallient à cette idée, certains
analysent le phénomène comme une véritable crise, les Etats-Unis entrant
d’après eux, dans un cycle de fin de croissance.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas