Le partage de bureau : entre volonté d'innovation et amélioration de la qualité de vie

Par 07 mai 2013 2 commentaires
Le partage de bureau : entre volonté d'innovation et amélioration de la qualité

Auparavant favorisé pour son aspect économique, le partage de bureau prend maintenant d'autres formes et vise désormais les startups et entrepreneurs indépendants pour faire émerger l'innovation.

Avec 592 centres de télétravail offrant ce type de service répartis sur l'ensemble du territoire métropolitain, le partage de bureau et autres espaces de coworking semblent prendre de l'ampleur. Les services de partage de bureaux plus particulièrement, initialement conçus comme une alternative économique pour les travailleurs indépendants, les TPE et PME, partent du principe qu'ouvrir à la location des bureaux vacants au sein même de groupes de plus grandes tailles permet d'offrir un cadre physique et financièrement abordable. Ce qui est intéressant, c'est que cette cohabitation, qui concerne désormais parfois grands groupes et startups ou entrepreneurs indépendants, qui font appel à des services tels que Bureaux à Partager, Buro'nomade et Bureau Mobile, pourraient encourager l'innovation ouverte et la collaboration.

Le partage de bureau répond aux besoins français...

C'est en effet l'avis de Clément Alteresco, fondateur de Bureaux à Partager qui possède ses quartiers à Paris. Pour lui, « ce type de service permet de créer une synergie entre les employés de différentes compagnies. Un salarié va partager et échanger avec des voisins aux compétences différentes, et c'est là que se trouve la clef du partage de bureau ». Il en va de même pour Jean-Christophe Uhl, créateur de Bureau Mobile, un espace de co-working situé à Strasbourg, pour qui partager son bureau répond à plusieurs besoins des entrepreneurs. « Les gens y recherchent en priorité l'optimisation car la rencontre de nouvelles personnes permet d'améliorer la créativité et la qualité de vie sur le lieu de travail » explique-t-il. Mais pour Délia Querbouet, co-fondatrice de Buro'nomade, rencontrée lors de l’événement Impact², le principe de bureaux partagés va plus loin que ça : « le partage de locaux et les centres de télétravail ont deux but : l'un écologique, l'autre sociétal ».

… et à certaines problématiques

En effet, celle-ci nous explique « qu'en plus de faire émerger la créativité, et de créer un lien social à l'intérieur d'un espace de travail, cela répond à la problématique du déplacement dans un espace urbain congestionné : les flux domicile-travail sont réduits ». Même constat pour Jean-Christophe Uhl qui rappelle « qu'il ne faut pas oublier que nous vivons dans une période de crise où le moindre déplacement se répercute sur le pouvoir d'achat, et limite en conséquence le nombre de déplacements possibles ». Mais au delà de la qualité de vie c'est le sentiment de communautés qui domine : ce que s'évertue à faire valoir des initiatives comme La Cordée, à Lyon, et de La Mutinerie, à Paris. « Le partage de bureaux va devenir encore plus intéressant dans le futur, conclut Clément Alteresco, car les grands groupes qui ouvrent leurs locaux vont devoir faire face à plusieurs problèmes. la culture d'entreprise et la sécurité des locaux, par exemple, vont ont être remis en question. "

Haut de page

2 Commentaires

Merci pour cet article qui donne des pistes pour s'en sortir, notamment la Cordée à Lyon. Il est vrai que chaque entrepreneur ne peut pas se payer un centre d'affaires, et les locations ponctuelles peuvent être très chères proche du centre (par ex. Paris ou Lyon).
autre site

Soumis par Esteban CLAREY (non vérifié) - le 02 septembre 2013 à 15h37

Il existe aussi des solutions de location souples dans des centres d'affaire comme Goodwork.com et Rehus à Paris par exemple. Surtout pour des courtes missions ou des réunions nécessitant une extension temporaire! C'est effectivement plus cher, mais sur des gros contrats rapides ca vaux franchement le coup: en 1 journée vous avez tout qui est en place !!

Soumis par T. Seolivan (non vérifié) - le 17 mars 2014 à 09h17

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas