Partech veut jouer un rôle d’incubateur pour accélérer le développement de start-up autour d’Internet en France.

Par 08 décembre 1998
Mots-clés : Smart city

Le fonds de capital-risque Partech vient de lancer le programme Starter pour accueillir et “coucher” sur une courte durée (de six à neuf mois) une personne ou une équipe ayant un projet d’entrepri...

Le fonds de capital-risque Partech vient de lancer le programme Starter
pour accueillir et “coucher” sur une courte durée (de six à neuf mois)
une personne ou une équipe ayant un projet d’entreprise autour d’une
technologie ou d’un service Internet.
Cette structure informelle est constituée d’un collège regroupant un
investisseur, un chasseur de têtes, un spécialiste du business plan et une
série d’experts qui accompagneront personnellement et formeront la petite
équipe pendant cette période “pour lui éviter les erreurs de jeunesse”.
Philippe Herbert, associé chez Partech, précise “nous recevons trop de
dossiers qui sont déjà mal engagés. C’est pourquoi nous avons eu l’idée de
lancer ce programme. Starter veille à ce que chaque expert apporte de la
valeur ajoutée au bon moment”.
Partech envisage un projet par an et un premier candidat dès janvier.
En échange de 10 à 15 % du capital de l’entreprise, Partech investira
entre 500 000 F à 1 million de F dans le projet. Les experts seront
rémunérés en options.
Partech évaluera, au terme de la période fixée, si le projet est
suffisamment bien engagé et solide pour commencer un premier tour de
financement avec d’autres investisseurs.
(Les Echos 08/12/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas