Partenariat entre Orange et Amoi pour des smartphones à bas prix

Par 11 mai 2006
Mots-clés : Smart city, Europe

Orange mise sur le bas prix pour implanter les smartphones chez les particuliers. L'opérateur de téléphonie vient d'annoncer un partenariat avec le fabricant chinois Amoi en marge du Forum...

Orange mise sur le bas prix pour implanter les smartphones chez les particuliers. L'opérateur de téléphonie vient d'annoncer un partenariat avec le fabricant chinois Amoi en marge du Forum technologique de Pékin. Objectif de cette collaboration : acheter directement les mobiles au fabricant chinois pour les vendre à bas prix en Europe occidentale et dans les pays émergents.
L'opérateur compte sur les services multimédias (Internet, téléchargement de musique ou de vidéos) pour accroitre ses revenus et se diversifier sur un marché très concurrentiel. Or, les smartphones, ces téléphones donnant accès à Internet et à une messagerie, n'ont souvent réussi à séduire en Europe occidentale qu'une clientèle d'entreprise.
Le diagnostic d'Orange est clair : le seul frein à l'adoption du smartphone par les particuliers est son coût élevé. Grâce à ce partenariat, Orange devrait pouvoir casser les prix et espère donc étendre la vente de ses smartphones aux particuliers. Pour y parvenir, l'opérateur promet une baisse de près de 50 % des tarifs de vente .
"Nous voulons pénétrer sur deux nouveaux marchés avec des smartphones à bas prix", a expliqué Frank Boulben, directeur marketing de la filiale de France Télécom. Autre marché visé par le groupe : les marchés émergents , " comme l'Europe orientale, le Proche Orient et l'Afrique", a-t-ajouté.
Le premier produit conçu par Amoi et vendu par Orange devrait être lancé à la fin 2006 ou au début 2007, et, selon le responsable marketing, Orange étudie d'autres combinés mobiles avec Amoi qui pourraient être commercialisés, sous double marque, dans les marchés étrangers l'an prochain.
(Atelier groupe BNP Paribas - 11/05/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas