Les partenariats protègent le marché high-tech indien

Par 22 avril 2009 1 commentaire
Mots-clés : Smart city

La demande domestique indienne en logiciels et en services informatiques oblige les acteurs classiques à créer des partenariats. Une solution qui protège le marché de la crise.

En Inde, les budgets alloués aux technologies de l'information continuent de croître. Ce, aussi bien au niveau domestique qu'à l'international avec les exportations. Ainsi, ils devraient progresser de 5,5 % en 2009 alors qu'ils vont chuter de plus de 4 % dans le reste du monde, note une étude du Gartner. Le moteur de cette croissance est dû à la demande nationale. Celle-ci est particulièrement forte pour les logiciels aux particuliers et les services aux entreprises. Pour faire face à cette demande les acteurs classiques du marché doivent se tourner vers les vendeurs indépendants de logiciels et les intégrateurs de systèmes.
Des partenaires plus flexibles
Ces derniers sont en effet les plus à même de fournir des applications plus rapides et de meilleure qualité tout en gardant une forte flexibilité. En se rapprochant des acteurs classiques du marché, ils fournissent des applications complémentaires et des conseils aux entreprises de l'industrie, de la finance, de la pharmacie etc. D'après une étude d'IDC, ces partenariats créent des cercles vertueux en augmentant la satisfaction des consommateurs et les revenus des entreprises partenaires.
Un exemple de partenariat réussi
Par exemple Microsoft a développé un partenariat avec un intégrateur de système et un revendeur indépendant de logiciel : Cognizant et Proteans. Le premier est un fournisseur en technologies de l'information spécialisé dans le conseil et les processus d'externalisation des services qui a fourni un logiciel d'automatisation des forces de ventes. Le second est un producteur de logiciel indépendant spécialisé dans les services pour les SaaS et les entreprises Internet qui fournit à Microsoft un outil d'audit qui enregistre quel utilisateur a modifié des fichiers et à quel moment. De ce partenariat est née la plate-forme CRM de Microsoft.

Haut de page

1 Commentaire

merci

Soumis par frederic (non vérifié) - le 16 mars 2010 à 07h17

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas