Je, tu, il participe(s) à la richesse du web !

Par 05 mars 2004
Mots-clés : Smart city

Il est avéré que dans certains pays, la pénétration d'Internet a bouleversé les modes de travail, les loisirs et la vie quotidienne de nombreux utilisateurs. Le réseau des réseaux a aussi fait...

Il est avéré que dans certains pays, la pénétration d’Internet a bouleversé les modes de travail, les loisirs et la vie quotidienne de nombreux utilisateurs. Le réseau des réseaux a aussi fait progresser l’expression libre des citoyens sur les sujets qui les intéresse, qu’il s’agisse de politique, d’économie, de sports, de technologies… ou simplement d’eux mêmes !

Selon une récente recherche menée par l’institut américain Pew Internet & American Project auprès d’un échantillon représentatif de la population américaine, les internautes qui enrichissent le web d’informations sont assez nombreux : ils mettent en ligne des photographies qu’ils ont prises, participent à des newsgroups, ou encore créent leur propre site Internet ou page personnelle.

44 % des internautes américains ont déjà mis en ligne du contenu, ce qui ne représente pas moins de 53 millions de personnes ! Au nombre de ceux qui ont publié du contenu, 21 % ont déjà mis en ligne des photographies, 10 % ont posté des informations à l’intention de newsgroups, et 13 % disposent de leur propre site sur la toile. Et à l’heure où l’on ne parle plus que de répression à l’intention du téléchargement illégal en ligne, 20 % des personnes sondées déclarent avoir déjà permis à d’autres internautes de télécharger des fichiers musicaux ou vidéo depuis leur ordinateur.

Selon les analystes du Pew Internet & American Life Project, la baisse du prix des appareils photos numériques, alliée à la prolifération de sites sécurisés permettant de stocker ses photographies personnelles en ligne expliquent la proportion élevée d’internautes en ayant déjà publié en ligne.

Globalement, qui sont ces créateurs individuels de contenu ? Autant des hommes que des femmes, qui ont majoritairement entre 30 et 49 ans, et sont plus connectés au haut débit que la moyenne des internautes. Les enfants américains ne sont pas en reste, puisque 10 % (soit deux millions) de ceux qui ont un accès régulier à Internet gèrent leur propre site web personnel. La toile peut compter sur eux pour voir son contenu toujours enrichi, puisque leur nombre devrait tripler d’ici 2006.

(Atelier groupe BNP Paribas –05/03/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas