Parution d’une étude sur les stratégies actuelles du recrutement en

Par 02 octobre 2001
Mots-clés : Smart city

ligne. Société spécialisée en étude et conseil des tendances et des meilleures pratiques dans le domaine de la gestion en ligne du capital humain, iLogos Research (http://www.ilogos.com) vient d’a...

ligne.
Société spécialisée en étude et conseil des tendances et des meilleures
pratiques dans le domaine de la gestion en ligne du capital humain, iLogos
Research (http://www.ilogos.com) vient d’annoncer la parution d’une étude
révélant les stratégies actuelles de recrutement en ligne des entreprises
figurant au classement European 500 et définit les 20 meilleures pratiques
en la matière.
Les 20 meilleures pratiques de recrutement en ligne destinées aux
entreprises European 500, établies par iLogos Research mettent l’accent
sur certaines techniques essentielles : attirer les visiteurs vers la
section recrutement du site web (en proposant par exemple plusieurs
langues), convaincre les candidats potentiels du réel savoir-faire de
l’entreprise en tant qu’employeur, permettre de capturer et de traiter les
informations fournies par les candidats selon un processus optimisé,
bénéficiant à la fois au candidat et au recruteur).
Grâce à de telles pratiques, les entreprises européennes pourront se
distinguer de leurs concurrents, en recrutant rapidement les candidats les
plus qualifiés.
Selon l’étude, 76 % des entreprises European 500 ont mis en place une
section recrutement sur leur site web. 30 % des entreprises ont la
capacité de supporter plusieurs langues, 41 % publient de l’information
sur leur culture en matière d’emploi, 1 % acceptent les candidatures
anonymes, 47 % proposent une section recrutement distincte pour les jeunes
diplômés, 24 % proposent aux chercheurs d’emploi une fonction de recherche
dans une base de données des postes à pourvoir.
5 % seulement des entreprises European 500 proposent à l’internaute une
fonction « envoyer à un(e) ami(e) » afin de cibler les chercheurs d’emploi
passifs, personnes déjà employées mais prêtes à considérer d’autres
opportunités. De plus, 5 % des entreprises European 500 proposent « un
agent d’emploi » informant le candidat dès qu’un nouveau poste
correspondant à ses compétences et centres d’intérêt est offert.
Selon iLogos Research, les entreprises European 500 utiliseront le web
pour optimiser leurs activités de recrutement. Les pratiques à venir et
les tendances en matière de recrutement en ligne prendront en compte les
points suivants : possibilité multilingues, fonctionnalité de recrutement
en temps réel étendue aux appareils sans fil, retour d’information vers
les chercheurs d’emploi sur l’avancement de leur candidature dans le
processus de recrutement, recrutement en relation directe grâce à des
messages et à une communication personnalisée, nouveaux outils de mesure,
d’analyse et de comparaison permettant d’évaluer le taux de réussite et de
mettre en correspondance les résultats, d’une part en matière de
recrutement, et d’autre part la stratégie de l’entreprise.
Yves Lermusiaux, fondateur et président d’iLogos Research, déclare «
aujourd’hui, la mise en œuvre, par les entreprises European 500, des
meilleures pratiques est très variable : 52 % d’entre elles publient des
offres d’emplois et acceptent les candidatures via Internet. Nous pensons
toutefois que, d’ici 2004, 100 % des entreprises European 500 disposeront
de sections recrutement, afficheront des emplois et accepteront les
candidateures sur leur site web ».
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 3/10/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas