Les patients toujours méfiants face aux outils d'aide à la décision médicale ?

Par 29 janvier 2013
médecin connecté

Alors que les bienfaits quant au suivi du patient sont souvent avancés, les outils informatiques d'aide à la décision dans le milieu médical inquiètent pourtant ces derniers.

Les technologies d'aide à la décision utilisées par les médecins seraient mal perçues par les patients. C'est en effet ce que révèle une étude effectuée par un groupe de chercheurs mené par Victoria A. Shaffer, assistante professeur en sciences de la santé et de la psychologie à l'université du Missouri. Pour en venir à une telle conclusion, ceux-ci ont confronté des étudiants à une mise en situation où un médecin utilisait ou non ce type d'outils pour soigner un patient avec une cheville brisée, et leur ont demandé d'évaluer ses compétences. Dans la majorité des cas, les chercheurs ont constaté que les individus interrogés avaient une mauvaise opinion du praticien connecté.

Une mauvaise vision du médecin connecté

De manière plus précise, les étudiants interrogés devaient noter sur une échelle de 1 à 7 (7 étant l'avis le plus favorable) la capacité de ce médecin à diagnostiquer, son professionnalisme, sa précision et la satisfaction générale. Concernant cette dernière, 18% des individus auxquels on avait attribué la mise en situation avec l'outil de prise de décision ont mis une note de 1 à 2 sur 7, contre seulement 8% pour ceux dont le médecin a pris une décision seul. Une impression partagée pour toutes les catégories, comme c'est le cas pour la précision du médecin qui est évalué à 1 par 3% des étudiants dont le médecin utilise l'outil contre 0% pour les "sans technologies". Toutefois, il est intéressant de noter que 16% des individus ont mis la note de 7 au médecin connecté contre 12% des non-connectés.

Plutôt en contrôle ou bien lié au destin ?

De ces résultats allant quelque peu à l'encontre du reste de l'étude, les chercheurs en ont déduit que tous les individus n'étaient pas égaux quant à la vision qu'ils ont de l'utilisation d'outil d'aide à la prise de décision dans le milieu médical. Ils ont donc tenté d'analyser quels traits de la personnalité poussaient à être plus ou moins en confiance face à ces outils. Et celui qui ressort particulièrement est la manière dont on perçoit les événements de la vie. Ainsi, les chercheurs ont constaté que la majorité des individus estimant être en contrôle du cours des événements ont une moins bonne vision du médecin connecté que ceux qui pensent que leur vie est déterminée par le destin.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas