Les pays émergents confirment leur statut de nouveau marché high-tech

Par 28 décembre 2009
Mots-clés : Smart city

Entreprises technologiques du crû et internationales lorgnent de plus en plus vers des pays longtemps considérés comme mineurs en matière de consommation. Les services mobiles se développent tout particulièrement.

Les populations rurales et/ou disposant de peu de revenus sont devenues une cible intéressante pour les entreprises high-tech. Pourquoi ? Si le revenu moyen par consommateur est faible, leur nombre, lui, est important. Et ces individus sont friands de solutions leur permettant d'accéder à des services comme l'achat d'électricité, l'accès à un compte bancaire...
L'Atelier numérique a invité les représentants de deux entreprises qui s'intéressent au secteur pour en discuter : Julien Faure, dont l'entreprise, Psitek, a développé un appareil relié aux réseaux GPRS et qui permet d'acheter des services prépayés (unités de téléphone, électricité…). Et Goulven Bescond, chef de produit chez Eservglobal, qui propose des services comme le paiement par mobile.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas