Pays émergents : les opérateurs ont besoin de conseils

Par 31 mars 2009
Mots-clés : Smart city

Pour s'installer sur ces marchés, les Telcos spécialisés dans la téléphonie mobile doivent s'imprégner des spécificités locales. C'est l'une des recommandations du rapport Global Information Technology.

Pour limiter les effets de la crise économique dans les technologies de l'information, Global Information Technology Report 2008-2009 apporte un certain nombre de recommandations. But ? Favoriser l'installation des opérateurs dans les pays émergents. La principale recommandation fournie à ces derniers est de comprendre et de bien analyser le marché sur lequel ils veulent s'implanter. Chaque pays a ses spécificités locales, il est important d'en tenir compte. Ils rappellent ainsi que les bénéfices dans les pays en développement sont soumis à des considérations politiques. Décisionnaires et industriels doivent être capables de s'entendre afin de créer un marché où la concurrence n'est pas excessive. Ce, dans le but de favoriser une situation oligopolistique qui est la plus à même d'assurer un niveau d'investissement important dans les services et les infrastructures.
L'état doit arbitrer en ouverture et régulation
Le rapport souligne que ce type de développement n'est possible qu'avec l'aide des gouvernements. A cette fin, les chercheurs donnent des conseils aux Etats afin de favoriser l'arrivée d'opérateurs privés. Les auteurs insistent sur la liberté dont doivent jouir les entreprises dans la tarification. Un contrôle direct des prix est vu dans le rapport comme un risque que les opérateurs répercutent le manque de ROI sur les services aux consommateurs. Toutefois, une régulation est nécessaire. Le rapport met particulièrement en avant l'allocation des licences. Ces dernières ne doivent être données qu'aux opérateurs qui investissent de manière à toucher toutes les couches de la population. Pour cela il faut qu'un nombre important de fréquences du spectre soit disponible.
Une solution de relance de l'économie dans un marché porteur
Bien entendu il est conseillé d'avoir une politique incitative qu'elle soit financière ou fiscale. Global Information Technology Report 2008-2009 rappelle que le déploiement des technologies mobiles permet d'améliorer la compétitivité et de dépasser les contraintes physiques et géographiques. Les TIC représentent une possibilité de croissance en période de crise économique mondiale note le rapport. Ce, notamment dans les pays émergents. En effet, la croissance des réseaux n'est pas uniquement déterminée par les revenus des populations, ce qui permet un développement rapide dans ces régions. Ces pays rassemblent d'ailleurs déjà 75 % des abonnés mobiles du monde.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas