Le PDG d’EDS démissionne.

Par 10 août 1998
Mots-clés : Smart city

PDG et président du Conseil d’administration d’EDS, deuxième société de services informatiques dans le monde, Lester Alberthal prend sa retraite après avoir passé trente ans dans la société. Fondée...

PDG et président du Conseil d’administration d’EDS, deuxième société de
services informatiques dans le monde, Lester Alberthal prend sa retraite
après avoir passé trente ans dans la société. Fondée par Ross perot, EDS
a, sous sa présidence, vu son chiffre d’affaires passer de 4 à plus de 15
milliards de dollars. Lester Alberthal conservera ses fonctions tant que
son successeur n’aura pas été désigné par le Conseil d’Administration.
Dès l’annonce de sa démission, le titre à gagné 14 %.
En effet, les principaux actionnaires d’EDS, les fonds de pension, malgré
une hausse, fin juillet, du chiffre d’affaires trimestriel de 13,7 % à 4,2
milliards de dollars et une forte progression du résultat net passé de
22,9 millions de dollars au second trimestre 1997 à 221,9 millions sur la
période de 1998, estimaient la rentabilité de la société trop faible et
ne jugeaient pas Lester Alberthal suffisamment compétent pour diriger
cette entreprise de haute technologie.
Lester Alberthal a touché un chèque de dédommagement de 35 millions de
dollars (210 millions de F).
(Le Monde 09-10/08 La Tribune Les Echos 10/08/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas