Dans les PED, la communauté permet de déterminer le degré de richesse d'un habitant

Par 26 août 2011
Mots-clés : PED
argent

"Bien le Bonjour madame, je représente l'Etat. Votre voisin est-il: pauvre/Très pauvre/ne se prononce pas?"

 

Dans les PED, déterminer distinguer qui est pauvre et qui ne l'est pas se révèle relativement ardu. De fait, il est impossible de déterminer les revenus de tout un chacun, du fait du manque de documents officiels tels que les relevés de taxes ou les fiches de paie.  Or, ces données sont essentielles, dans l'optique d'allouer équitablement les aides d'Etat.

Que faire alors? Eh bien, il semblerait que demander directement à la population soit encore la meilleure solution. Ainsi, d'après une étude menée par deux chercheurs du MIT, Abhijit Banerjee and Benjamin Olken, lorsque l'on demande à une personne de déterminer le degré de richesse de son voisin, la précision de l'estimation serait extrêmement proche de la réalité. Tout au plus discerne-t-on de légères sous-estimations dans le cas de veuves, de personnes peu cultivées, ou de familles nombreuses (une compensation inconsciente, visant à traduire un confort de vie que l'on considère inférieur?).


Autre résultat intéressant: les populations semblent heureuses de se prêter à cette mesure. De fait, s'inscrire activement dans le processus de décision, plutôt que de faire confiance à un Etat relativement corrompu et assez peu scrupuleux (qui a dit la France?) apparait beaucoup plus juste pour des populations en situation précaire.

Le véritable problème qui pourrait pointer le bout de son nez, et que les chercheurs soulignent fort à propos, est finalement assez classique:il tient dans la tentation que pourraient avoir les élites de détourner les fonds sociaux dans l'intérêt de leurs propres proches. Le phénomène n'a pas encore été observé, certes. Néanmoins, on peut  douter du fait que les politiques se risquent à détourner des fonds "tests". Ils risqueraient ainsi de passer à côté d'un pactole pouvant se révéler bien plus conséquent par la suite...
Signalons que le test a été réalisé en Indonésie, soit un pays se voulant démocratique. Pas sûr que les divers dictateurs que compte le monde actuel adoptent un comportement aussi solidaire...
Et je vous assure que je ne tombe même pas dans la caricature.

 

Sur ces bonnes paroles, bon week-end à tous! 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas