Peekster crée un pont entre média papier et numérique

Par 25 avril 2014 1 commentaire
Peekster

L’application Peekster permet aux lecteurs de scanner un article sur support papier, trouver sa version numérique et la partager facilement.

Les habitudes de lecture sur papier et sur mobile ne sont pas toujours compatibles. Les lecteurs n’ont pas la possibilité de partager directement sur les réseaux sociaux les articles lus sur un support matériel, à moins d’effectuer une recherche sur Internet, ce qui est chronophage. Les applications mobiles ont donc révolutionné nos habitudes de lecture. Citons par exemple Pocket qui permet de sauvegarder tous types de contenu numérique pour le visionner plus tard. Désormais, les développeurs misent sur la complémentarité des supports matériels et numériques. En effet, Peekster, startup incubée à Wayra UK, a lancé son application qui fonctionne comme une passerelle entre un article version papier et sa version dématérialisée grâce à un principe de scanner et de reconnaissance de caractères. Le partage d’informations avec ses amis est ainsi facilité grâce à une interface intuitive incluant tous les réseaux sociaux.

Une nouvelle expérience de lecture

Lorsqu’un lecteur souhaite partager un article lu sur un support papier, il lui suffit d’ouvrir l’application et de prendre en photo le titre ou une partie du texte de l’article. "Nous rendons votre expérience de lecture meilleure grâce à un simple toucher sur l’écran" peut-on lire sur le site de Peekster. Les caractères seront ensuite analysés grâce à un algorithme pour trouver l’article numérique correspondant dans la base de données de la publication en question. L’objectif final serait de créer une place de marché en ligne qui permettrait aux lecteurs d’acheter des articles à l’unité  plutôt que la publication entière. "Si un utilisateur lit un article concernant un événement qui l’intéresse et souhaite connaître d’autres sources sur le même sujet, un scan avec Peekster lui permettra de trouver et d’acheter des articles individuels avec un simple achat." explique Tine Hamler, co-fondateur et PDG de la startup.

Une application en cours d’évolution

Disponible sur l’App Store et bientôt sur d’autres plateformes, l’application lancée en novembre 2013 fonctionne seulement avec les principales publications britanniques telles que The Guardian ou The Times. "Nous n’avons pas encore de partenariats officiels, pour le moment, nous souhaitons développer notre base d’utilisateurs, et ensuite devenir un partenaire pertinent pour les éditeurs." déclare Tine Hamler. Basée à Londres, la startup a tout naturellement voulu commencer sur le marché britannique et cherche désormais à se développer sur d’autres marchés qui seraient les plus appropriés pour Peekster. L’équipe prévoit une mise à jour de l’application et continue de travailler sur l’algorithme pour améliorer la performance de la recherche d’articles via scanner.

Haut de page

1 Commentaire

貌似分享到新浪微博不成功哦

Soumis par cheng (non vérifié) - le 01 mai 2014 à 00h19

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas