La pénurie de talents freine l'adoption de la science des données

Par 29 décembre 2011
Mots-clés : Smart city, Amériques
big data

La capacité de récolter et d'utiliser les données pour prendre les bonnes décisions est, aujourd'hui, cruciale pour les entreprises. Alors que Big Data est devenu un sujet majeur, la demande en spécialistes en données augmente mais l'offre n'est pas à la hauteur.

 

La collecte d'un nombre toujours plus important de données, rendue possible par l'innovation technologique, confère à la capacité des entreprises à les utiliser de manière efficace une importance cruciale, tant pour le développement de leurs propres affaires que pour l'amélioration de leur compétitivité. Une étude menée par EMC, entreprise spécialisée dans les services IT, parmi la communauté de la science des données à travers le monde, montre que la majorité des entreprises n'utilisent pas les données dont elles disposent de manière efficace, en grande partie en raison du manque de spécialistes en données expérimentés sur le marché. 

Les entreprises se préoccupent des données mais ne les utilisent pas efficacement

Selon l'étude, les entreprises, dans leur ensemble, exploitent de manière insuffisante la science des données pour prendre leurs décisions ou comprendre leurs clients. Un tiers des personnes interrogées déclarent qu'elles ont confiance dans la capacité de leur entreprise à prendre les bonnes décisions sur base de données nouvelles. Parmi tous les spécialistes interrogés, seuls 30% reconnaissent l'importance des données pour mieux appréhender les besoins de leurs clients. Et, lorsqu'on leur demande ce qui empêche les entreprises d'adopter la science des données, ils répondent que c'est en raison du manque de spécialistes compétents (32%), du coût (32%), de la structure de l'organisation(14%) ou des outils (10%) permettant de l'intégrer dans leur stratégie.

Le besoin en spécialistes en données est de plus en plus pressant

83% des personnes interrogées considèrent que l'« explosion des données digitales », le développement de nouveaux outils et la technologie rendront le besoin en spécialistes en données au sein des entreprises plus pressant. Toutefois, selon 65% des répondants, la demande augmente trop rapidement et devrait excéder l'offre de talents disponibles pour les 5 prochaines années. Jeremy Burton, EVP et Chief Marketing Officer chez EMC, déclare, dans un communiqué de presse que « ce dont on a besoin, pour pleinement comprendre sa valeur, est une communauté de la science des données dynamique, interconnectée, très pointue et reconnue, pour faire connaître les modèles pertinents qui se dessinent et dégager les nouvelles perspectives qui en découlent. » En effet, les perspectives créées par Big Data, et son optimisation, sont, sans conteste, très précieuses tant pour les entreprises que pour les chercheurs. 

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas