Peoplesoft dit non à la "dernière offre " d'Oracle

Par 15 novembre 2004
Mots-clés : Smart city

La saga est peut-être loin d'être terminée. Le 1er novembre dernier, Oracle annonçait un dernier relèvement de 14 % de son offre sur Peoplesoft (lire à ce sujet notre article du 02.11.2004)...

La saga est peut-être loin d'être terminée. Le 1er novembre dernier, Oracle annonçait un dernier relèvement de 14 % de son offre sur Peoplesoft (lire à ce sujet notre article du 02.11.2004). Menaçant, il précisait même que cette offre qui valorise son concurrent à 8,8 milliards de dollars - soit 24 dollars par action - serait la dernière. Mais pour le conseil d'administration de Peoplesoft, cette offre est largement en deçà de la valeur réelle du groupe. C'est ainsi que ses membres ont à l'unanimité rejeté l'offre. Réagissant à la nouvelle, Oracle a fait savoir que cette OPA traînait trop en longueurs et qu'après s'être battu pendant plus de 18 mois il serait temps de trouver une conclusion au chapitre "Oracle versus Peoplesoft". Oracle a donc fait savoir que quoi qu'il puisse advenir, son offre serait purement et simplement retirée le 19 novembre au soir, comme cela était initialement prévu. Jusqu'à cette date, les actionnaires de Peoplesoft ont le choix. Pour l'instant, il semble que très peu d'entre eux se soient décidés à accepter le rachat : rappelons qu'à la fin du mois d'octobre seuls 5,5 % des titres Peoplesoft en circulation avaient été cédés à Oracle. (Atelier groupe BNP Paribas - 15/11/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas