Pepsi joue la carte de l'incubateur pour se développer

Par 16 juin 2011
Mots-clés : Smart city, Europe
The big Idea

Pour être à la pointe de l'innovation, PepsiCo propose aux entrepreneurs européens du monde digital d'être incubés chez eux. Cela pour identifier les technologies de demain, et pour renforcer la marque dans le numérique.

Le projet PepsiCo10 est un appel ouvert européen pour identifier dix start-ups prometteuses. Si le géant agro-alimentaire souhaite identifier des pionniers du monde digital, c'est parce que "travailler avec ce type d'entrepreneurs aidera la marque et les équipes marketing de PepsiCo à rester à la pointe de l'engagement du consommateur" explique à L'Atelier Pete Charles, Marketing Manager de PepsiCo UK. "Nous cherchons donc des médias de petite taille et des entreprises technologiques qui ont développé des innovations digitales" poursuit Pete Charles. Les lauréats sélectionnés auront ainsi l'opportunité de devenir prestataires de PepsiCo au Royaume-Uni, tout en profitant de mentors comme OMD ou Weber Shandwick. Pour le géant, ce sera aussi l'opportunité d'enrichir son panel de services.

Processus de sélection

Les start-ups recherchées devront toutefois respecter certains critères. "Elles devront en être à un stade précoce, c'est-à-dire avoir moins de deux ans au 1er juin 2011", nous explique Pete Charles. Les agences ou les consultants ne seront pas acceptés, car PepsiCo cherche surtout des technologies ou des applications. Elles devront aussi être capables de fournir un service prêt à l'emploi : le produit ou la solution aura donc été tout juste lancé ou encore en version bêta. L'idée, c'est également de les évaluer en fonction de ce qu'elles peuvent apporter à PepsiCo. En ce sens, celles qui aideront PepsiCo à améliorer sa responsabilité sociale ou environnementale auront plus de chances d'être sélectionnées.

Stratégie de coproduction

En fournissant des outils innovants à la multinationale, les sociétés bientôt sélectionnées entretiendront un partenariat avec la marque. "PepsiCo ne participera cependant pas au capital des start-ups, le but est de travailler ensemble pour lancer des projets pilotes, et ce au moins pour une durée d'un an" précise Pete Charles. L'opportunité est donc aussi grande que le nombre de marques détenues par PepsiCo. Pour information, il est possible de s'inscrire sur www.pepsico10.com, et ce avant le 15 juillet 2011.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas