La personnalisation et le hasard au cœur des prochains moteurs de recherche

Par 18 juillet 2013 1 commentaire
taguage

Une startup chinoise entend faire des moteurs de recherche un puissant outil de découvertes personnalisées en laissant agir le hasard.

Actuellement, les moteurs de recherche sur Internet fournissent exactement la même liste de suggestions à tous ceux qui entrent à un moment donné le même mot clé. Pourtant, ces réponses correspondent-elles exactement à ce que chaque individu entend voir en lançant la requête ? Pas forcément. « Car un mot clé, un tag n’évoque pas toujours la même chose chez chaque personne » remarque Tingyun Li, co-fondateur de Taguage. Cette startup chinoise ambitionne de révolutionner la manière dont le moteur de recherche fonctionne à l'aide d'éléments de personnalisation et surtout du hasard. Et pour cela, elle s'appuie sur un premier produit qu'elle a créé : un outil de prise de notes qui permet à chaque utilisateur - une fois qu’il a fini de sauvegarder un texte - de générer une carte heuristique composée des mots clés.

Transformer les notes en cartes heuristiques

Concernant cet outil Li explique : « plus le tag est en lien avec le contenu du texte plus il est placé au centre, mais d’autres termes associés sont également suggérés ». A l’image d’un brainstorming, le service permet à ses utilisateurs de découvrir les sens sous-jacents de ses notes qu’ils n’auraient pas pu saisir autrement. Mais quel lien avec les moteurs de recherche ? En effet, dans un mois, les abonnés de Taguage vont voir apparaître un service baptisé « tag gravity » qui affichera des résultats en tenant compte des mots-clés apparus dans leurs notes. Mieux encore, il proposera des suggestions associées aux termes recherchés originalement, afin de permettre une plus grande sérendipité, autrement dit des découvertes par hasard. « La logique actuelle des moteurs de recherche est d’offrir aux gens ce qu’ils cherchent, mais quid de ceux qui ne savent pas exactement ce qu’ils recherchent ? Parce qu’au fond, on ne connaît pas ce qu’on ne connaît pas »  rajoute-il.

Un moteur de découvertes personnalisées

Au lieu d’appeler cette technologie un moteur de recherche, Li préfère le nom du moteur des découvertes. Autre point intéressant : après avoir entré un terme, l’utilisateur pourra sélectionner une personne connue ou l’un de ses amis pour voir son mode de réflexion simplement en fonction des résultats affichés. Et pour l'outil de prise de note sur lequel cette technologie s'appuie, « on envisage à l’avenir d’ajouter une fonction qui permet aux gens de garder ou de supprimer certains tags proposés »  ajoute-il. Ainsi, ils apprennent au logiciel la manière dont ils réfléchissent et les domaines qui les intéressent en particulier. « On constate que certaines personnes réfléchissent de manière structurée tandis que d’autres sont plus libres » renchérit-il. « Par conséquent, la suggestion des tags par l’analyse des textes ne doivent pas rester machinale mais plus humaine et émotionnelle ».

Haut de page

1 Commentaire

Naviguer via une carte n'est pas nouveau : http://ocarbone.free.fr/blog/?p=391

Les moteurs de recherche ne fournissent pas exactement la même liste de suggestions à tous, ils tiennent souvent compte de votre historique, de l'actualité et des pubs qu'ils veulent vous proposer.

Soumis par ocarbone - le 23 juillet 2013 à 07h56

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas