La personnalisation n'attire pas les européens

Par 15 octobre 2007
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Moins d'un internaute européen sur cinq utiliserait les options de mise en forme ou de changement de contenu proposées par les sites qu'ils fréquentent.

Les internautes européens ne seraient que 17% à faire appel aux options de personnalisation des sites qu'ils fréquentent. Ce chiffre, avancé par le Forrester dans une récente étude est d'autant plus étonnant que près d'un tiers des 7 000 internautes interrogés pour l'occasion a répondu que la possibilité de personnaliser un site contribue à améliorer l'expérience en ligne. Le faible recours à la personnalisation serait à la fois dû à la méconnaissance de ces fonctions ainsi qu'à un certain manque d'intérêt des internautes pour ce type d'utilisation, précise le cabinet d'analyse. Sur l'ensemble du panel interrogé, plus d'un sondé sur deux aurait déclaré avoir connaissance de ces fonctions mais ne pas les avoir utilisé, tandis que plus du cinquième aurait avancé ne même pas savoir qu'il pouvait personnaliser ses sites préférés.
 
Un manque d'intérêt pour la personnalisation
 
Concernant les 17 % de la population européenne adepte du "tuning" de sites web, le Forrester souligne qu'un peu moins d'un sur dix finirait par abandonner totalement l'usage de ces sites. Et à peine plus continuerait à consulter ces sites de manière irrégulière. A noter : les profils des amateurs de services en ligne personnalisables et de ceux ne les utilisant plus seraient sensiblement les mêmes. Ils appartiendraient notamment aux mêmes catégories d'âge et surferaient au moins une fois par jour sur la Toile. Par zone géographique, le sud de l'Europe et le Royaume-Uni abriteraient le plus grand nombre d'aficionados de la personnalisation. Un peu moins d'un internaute espagnol sur cinq visiterait des sites personnalisés, tandis qu'un habitant des îles britanniques sur quatre ferait de même.
 
Améliorer le service
 
Pour le cabinet américain, les profils des utilisateurs ayant abandonné l'usage de leurs sites personnalisés étant similaires à ceux des adeptes encore actifs, le risque d'une perte de trafic ne serait donc pas à exclure pour les prestataires de services en ligne. Pour remédier à cette éventuelle baisse d'audience, le Forrester recommande à ces derniers de porter une attention particulière à l'ergonomie de ces fonctions de personnalisation. Celles-ci doivent être facilement repérables et simples d'utilisation. La pertinence de ces options est également considérée comme essentielle. A cet égard des études marketing qualitatives comme quantitatives devraient être mises en oeuvre pour répondre au mieux aux attentes des utilisateurs, explique le Forrester.  
 

L’Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas