La personnalité d'un individu se devine dans le jeu

Par 27 janvier 2011
une femme qui joue

En analysant le comportement des internautes au travers de mondes immersifs, il est possible de déterminer certaines grandes lignes de leur comportement. Et de leur proposer des produits en fonction.

L’université de Concordia démontrait déjà dans une étude que certains traits psychologiques des consommateurs transparaissaient au travers de leur avatar. La personnalité des internautes se devine également via l’analyse de leur comportement de joueurs. Une mine d'or à exploiter pour les marketeurs, selon une équipe du Centre de Recherche de Palo Alto et de l’université d’Iowa. Les scientifiques ont mené une étude auprès d’un panel de joueurs de World of Warcraft, en cherchant à déterminer dans quelle mesure leur personnalité réelle pouvait influencer leur manière de jouer dans ce monde immersif. En procédant en deux temps : d’abord un questionnaire visant à identifier divers critères démographiques et plusieurs variables psychologique. Puis une analyse de leur comportement de joueur sur une période de plus de quatre mois au total. Résultat : selon les auteurs de l’étude, de nombreuses "clés comportementales" peuvent apparaître, si l’on prête attention au jeu des individus.

Identifier des clés comportementales

Clés qui sont autant d’indices sur la personnalité des joueurs. "Par exemple, les personnes extraverties préfèrent les activités en groupe aux activités en solitaire", notent les chercheurs. "La personnalité s’exprime au travers des mondes virtuels, si l’on sait analyser certains critères comportementaux", explique à L’Atelier Nick Yee, l’un des chercheurs associés au projet. Et d’ajouter : "Les marketeurs pourraient utiliser ces analyses de personnalité comme une autre façon de comprendre les consommateurs, pour mieux les cibler dans les produits qu’ils leurs proposent". En clair, avec la montée en puissance des jeux sociaux sur les plates-formes communautaires, par exemple, ou des solutions d’advergaming, les annonceurs pourraient identifier certains consommateurs en fonction de leur personnalité.

Mieux cibler les consommateurs

Pour affiner ensuite leurs systèmes de recommandation. Par ailleurs, l’analyse comportementale ne se réduit pas au jeu, selon le scientifique : "prendre en compte les interactions individuelles sur les réseaux sociaux permet également d’en savoir davantage", explique-t-il. En soulignant que l’enjeu est bien de déterminer certains critères de personnalité. Et de conclure : "Plus on en sait sur une personne, mieux on peut comprendre ses besoins et ses motivations. Mais bien entendu, la personnalité n’est qu’une autre pièce d’un même puzzle". A noter : l’étude menée par les chercheurs a été conduite auprès de plus de mille individus, identifiés comme des joueurs de World of Warcraft. 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas