Les pertes de Bouygues Télécom seront plus importantes que prévu en 1999.

Par 23 décembre 1998
Mots-clés : Digital Working

Venant de coopter trois nouveaux administrateurs représentant son nouvel actionnaire François Pinault (François-Henri Pinault, Patricia Barbizet et Serge Weinberg), le conseil de Bouygues vient d’...

Venant de coopter trois nouveaux administrateurs représentant son nouvel
actionnaire François Pinault (François-Henri Pinault, Patricia Barbizet et
Serge Weinberg), le conseil de Bouygues vient d’annoncer une aggravation
des pertes de Bouygues Télécom.
Le pôle télécom va coûter au total sur 1998 et 1999 plus de 2 milliards de
F au groupe Bouygues (765 millions en 1998, 1,3 milliard en 1999), alors
que les prévisions tablaient sur un total de 1,3 milliard (650 millions en
1998, 700 millions en 1999).
L’explosion du marché des mobiles entraînant une charge supplémentaire de
300 millions due à l’augmentation des communications de mobile à mobile,
moins rentables que celles d’un poste fixe vers un mobile, explique cette
aggravation.
Bouygues Télécom compte aujourd’hui 1,35 millions d’abonnés. Le groupe a
par ailleurs prévu d’investir 260 millions supplémentaires pour poursuivre
la densification du réseau et l’accès à Internet.
(Le Figaro Les Echos La Tribune Le Parisien 23/12/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas