Les petits délits et arnaques progressent sur le Web.

Par 16 mars 1999
Mots-clés : Smart city

Selon l'observatoire de la fraude sur Internet, créé par l'organisation américaine, La Ligue Nationale des Consommateurs (http://www.natlconsumersleague.org), 7 752 plaintes ont été déposées en 1...

Selon l'observatoire de la fraude sur Internet, créé par l'organisation
américaine, La Ligue Nationale des Consommateurs
(http://www.natlconsumersleague.org), 7 752 plaintes ont été déposées en
1998 pour fraude sur Internet (contre 1 280 en 1997), dont 68 %
concernent le secteur des ventes aux enchères.
Par ailleurs, l'observatoire constate que 93 % de ces fraudes se font
off-line, par chèque ou mandat postal.
Les avocats de la Ligue recommandent donc, soit de privilégier l'usage de
la carte de crédit laissant la possibilité d'un recours auprès de sa
banque, soit de passer par les garanties de protection offertes par les
sites de ventes aux enchères.
Tout en précisant que ce n'était pas là sa préoccupation majeure, la
Federal Trade Commission (FTC) va intensifier, en conséquence, la
surveillance sur les sites d'enchères en ligne. Par ailleurs, la FTC a
constaté que les faux services Internet avaient réussi à soutirer 45
millions de dollars auprès de néophytes désireux de s'abonner à Internet.
Pour piéger les escrocs, la Commission s'apprête à lancer une patrouille
de surveillance.
(Le Commerce Electronique - 12/03/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas