Philips cède un peu de sa participation dans Atos Origin

Par 13 décembre 2004
Mots-clés : Smart city

Le néerlandais Philips continue à se débarrasser de ses participations non stratégiques. Cette fois, le groupe a décidé de liquider ses parts dans le SSII française Atos Origin. Celles-ci ont été...

Le néerlandais Philips continue à se débarrasser de ses participations non stratégiques. Cette fois, le groupe a décidé de liquider ses parts dans le SSII française Atos Origin. Celles-ci ont été cédées à la Deutsche Bank : 11 millions d'actions vendues 550 millions d'euros. Philips ramène ainsi sa participation dans Atos Origin de 31,9 % à 15,4 %.

Ces derniers mois, le groupe a multiplié les cessions de ses participations non stratégiques. Au mois de novembre, Philips a vendu ses parts dans Vivendi Universal (3 %), qui lui ont rapporté 720 millions d'euros, et celles détenues dans le fabricant de semi-conducteurs AMSL : 2,8 % pour 162 millions d'euros.

Tout cela cumulé à l'entrée en bourse de Navtech au mois d'août et celle de LG Philips dans le courant de l'été, le groupe néerlandais aurait selon les analystes engrangé près de 5 milliards d'euros. Il resterait à son actif 11 milliards d'euros de participations non stratégiques... De quoi largement répondre à l'ambition de sa direction de booster ses ventes sur les segments de la santé et des appareils médicaux.

(Atelier groupe BNP Paribas - 13/12/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas