Philips réinvente sa R&D

Par 29 août 2008 1 commentaire
Mots-clés : Smart city, Europe

Le géant néerlandais présentera à l'IFA un modèle de laboratoire de R&D participatif. Les internautes pourront se familiariser avec le SimplicityLabs en testant un logiciel de personnalisation de programmes télévisés.

2008 devrait être une belle année pour le salon Internationale Funkausstellung Berlin (IFA). Outre les présentations des Fraunhofer, Philips devrait en effet y présenter son nouveau laboratoire de recherche. Baptisé SimplicityLabs, ce système en ligne permettra aux internautes de participer à la conception de logiciels ou de réagir à des images de prototypes. Royal Philips Electronics ne s'engage pas à la légère. Chaque ligne de produit aura un dérivé (aperçu du prototype ou logiciel) sur ce labo web.
Optimiser le processus de création
Le but du constructeur batave est bien évidemment d'avoir un retour sur ces produits à venir, à l'instar des producteurs de film qui veulent par tous les moyens éviter un four à leurs coûteuses production. A la différence que Philips pourra faire des réglages avant même la fabrication des objets qu'il espère commercialiser. Cela se fera de manière "explicite" et "implicite", selon les propres termes du fournisseur. Les testeurs seront donc invités à remplir des formulaires. Certaines expérimentations seront même automatiquement surveillées et documentées par le système.
Créer sa TV personnelle
Premiers services à se voir offerts ? La chaîne de télévision personnalisée Aprico. Ce système breveté par Philips permet de "trouver, filtrer et diffuser" des contenus en provenance de plusieurs types de média sur l'écran de télévision. Au menu également, un système de création de vidéos, un autre pour les albums photos et un système de mise en valeur de produits alliant sons et lumières. Le spécialiste de l'électronique grand public hollandais n'est pas le premier à mettre en ligne les créations de sa R&D. Le suisse Swiscom Mobile avait déjà fait de même, afin de mieux faire correspondre ses logiciels pour téléphones portables aux attentes de ses abonnés.

Haut de page

1 Commentaire

A noter que Orange a mis en place une démarche similaire depuis quelques mois également : les sites dream'Orange et Lab'Orange permettent aux internautes de réagir à des propositions de concepts de services issus de la R&D de l'opérateur. Orange est également partie prenante dans l'aventure de La Cantine (avec Silicon Sentier et la Fing notamment) : il s'agit d'un espace de co-working au coeur de Paris qui a vocation à héberger les travaux de start-ups et de créateurs du web, du mobile, et du très haut débit.

Soumis par seber (non vérifié) - le 31 août 2008 à 10h27

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas